C'est l'heure de se mouiller! Après avoir consulté neuf recruteurs de la LNH et quelques intervenants de la LNH, La Presse se risque donc au jeu des prédictions. Qui ira où? Quelle équipe causera la surprise? Simulation d'un des repêchages les plus imprévisibles des dernières années.

Mis à jour le 20 juin 2018
Guillaume Lefrançois LA PRESSE

1- Sabres de Buffalo

Rasmus Dahlin

Espoir #1 (Europe)

Défenseur, tire de la gauche

13 avril 2000

Trollhättan, Suède

6 pi 3, 185 lb

2017-2018: 7-13-20 en 41 matchs à Frölunda (première division de la Suède)

«Il peut devenir un Bobby Orr!», s'exclame notre recruteur le plus enthousiaste. Les Sabres ont profité du repêchage de 2015 pour dénicher un centre numéro 1. Cette fois, c'est un défenseur numéro 1 qui tombe du ciel. Ce futur joueur de concession pourrait éventuellement former tout un duo avec Rasmus Ristolainen.

- - -

2- Hurricanes de la Caroline

Andrei Svechnikov

Espoir #1 (Amérique du Nord)

Ailier droit, tire de la gauche

26 mars 2000

Barnaoul, Russie

6 pi 2, 192 lb

2017-2018: 40-32-72 en 44 matchs à Barrie (Ligue junior de l'Ontario)

Il n'est peut-être pas perçu comme un talent exceptionnel comme l'est Dahlin, mais il fait néanmoins l'unanimité auprès des recruteurs en tant que meilleur attaquant disponible cette année. On raconte que Rick Dudley est en amour avec lui, et le nouveau DG, Don Waddell, a déclaré publiquement qu'il visait le Russe. Vitesse, fougue, habiletés: on lui attribue tous les talents. Un de nos éclaireurs le voit devenir un marqueur de 40 buts dans la LNH.

- - -

Photo PC

Andrei Svechnikov

3- Canadien de Montréal

Filip Zadina

Espoir #3 (Amérique du Nord)

Ailier droit, tire de la gauche

27 novembre 1999

Pardubice, République tchèque

6 pi, 197 lb

2017-2018 : 44-38-82 en 57 matchs à Halifax (LHJMQ)

«Si tu as un besoin immédiat, c'est au DG de le régler. Le recruteur en chef, son travail, c'est de trouver le meilleur joueur. » C'est ainsi qu'un dépisteur explique pourquoi il penche pour Zadina, malgré toutes les rumeurs qui envoient le centre Jesperi Kotkaniemi à Montréal. Habile marqueur, Zadina a aussi charmé les recruteurs par son énergie. «Il aime ça, jouer au hockey. À chaque présence, ça lui tente», dit l'un.

- - -



Photo Jeffrey T. Barnes, AP

Filip Zadina

4- Sénateurs d'Ottawa

Noah Dobson

Espoir #5 (Amérique du Nord)

Défenseur, tire de la droite

7 janvier 2000

Summerside, Île-du-Prince-Édouard

6 pi 3, 177 lb

2017-2018: 17-52-69 en 67 matchs à Acadie-Bathurst (LHJMQ)

Les défenseurs de talent abondent dans ce repêchage, mais Dobson fascine les observateurs par la maturité de son jeu. «Sa prise de décision est excellente», note un éclaireur de l'Ouest. On voit bien Dobson s'insérer à la droite du très offensif Thomas Chabot, afin d'équilibrer le duo. À 177 lb, Dobson n'est peut-être pas prêt pour la LNH, un mal pour un bien, car ça le tiendra loin des épisodes de Lance et compte qui s'écrivent chaque semaine à Ottawa dernièrement.

- - -



Photo Jonathan Hayward, archives PC

Noah Dobson

5- Coyotes de l'Arizona

Brady Tkachuk

Espoir #2 (Amérique du Nord)

Ailier gauche, tire de la gauche

16 septembre 1999

Scottsdale, États-Unis

6 pi 3, 192 lb

2017-2018: 8-23-31 en 40 matchs à Boston University (NCAA)

Il rentrera au bercail. Le fougueux attaquant sera réclamé par l'organisation pour qui son père, Keith, a joué de 1991 à 2001. Commentaire souvent entendu à son sujet: un joueur bâti sur mesure pour les séries. Chez les Coyotes, il se retrouvera donc dans la même division que son frère, Matthew. «Et c'est lui qui va gagner. Il est encore plus baveux que son frère! Il va être fatigant», prédit un dépisteur.

- - -

6- Red Wings de Detroit

Quinn Hughes

Espoir #6 (Amérique du Nord)

Défenseur, tire de la gauche

14 octobre 1999

Orlando, États-Unis

5 pi 10, 173 lb

2017-2018 : 5-24-29 en 37 matchs à Michigan (NCAA)

Après les Coyotes, les Wings vont eux aussi «acheter local» avec ce produit des Wolverines. Décrit comme un des meilleurs patineurs de la cuvée 2018, il traîne toutefois une réputation de joueur à risque. Sa performance au Championnat du monde senior en a cependant rassuré quelques-uns. Sa venue dynamisera une unité défensive lente comme de la mélasse.

- - -

7- Canucks de Vancouver

Evan Bouchard

Espoir #6 (Amérique du Nord)

Défenseur, tire de la droite

20 octobre 1999

Oakville, Ontario

6 pi 2, 196 lb

2017-2018: 25-62-87 en 67 matchs à London (Ligue junior de l'Ontario)

Avec Bo Horvat, Brock Boeser et Elias Pettersson, l'avenir des Canucks à l'avant est entre bonnes mains. C'est moins garni en défense, et c'est là que Bouchard peut changer la donne. Déjà mature physiquement, il est vu comme un futur quart-arrière en avantage numérique.

- - -

8- Blackhawks de Chicago

Oliver Wahlstrom

Espoir #7 (Amérique du Nord)

Ailier droit, tire de la droite

13 juin 2000

Portland, États-Unis

6 pi 1, 208 lb

2017-2018: 22-23-45 en 26 matchs avec le programme américain de développement (USHL)

Beaucoup de gens du milieu du hockey l'associent aux Blackhawks. Wahlstrom est un marqueur naturel qui a enfilé sept buts en sept matchs au dernier Championnat du monde des moins de 18 ans.

- - -

9- Rangers de New York

Jesperi Kotkaniemi

Espoir #6 (Europe)

Centre, tire de la gauche

6 juillet 2000

Pori, Finlande

6 pi 2, 181 lb

2017-2018: 10-19-29 en 57 matchs à Ässät (première division de la Finlande)

Deux recruteurs le voient sortir dès le 3e rang à Montréal. Un le voit plutôt au 13e rang à Dallas. C'est bien la preuve que l'excellente fin de saison du Finlandais n'a pas le même effet sur tous. Ceux qui l'aiment soulignent qu'il a encore beaucoup de potentiel de croissance dans son jeu. Les plus sceptiques rappellent qu'il est arrivé plutôt tard sur les écrans radars.

- - -

10- Oilers d'Edmonton

Adam Boqvist

Espoir #2 (Europe)

Défenseur, tire de la droite

15 août 2000

Falun, Suède

6 pi, 165 lb

2017-2018: 14-10-24 en 25 matchs à Brynäs (Ligue junior de la Suède)

Dans les 12 derniers repêchages, les Oilers ont utilisé leur premier choix pour sélectionner un défenseur à seulement deux reprises. Les heureux élus: Darnell Nurse (2013) et... Jeff Petry (2006)! Défenseur à l'image du virage vitesse qui s'opère en LNH, Boqvist a tous les outils pour devenir un arrière de premier duo.

- - -

11- Islanders de New York

Barrett Hayton

Espoir #9 (Amérique du Nord)

Centre, tire de la gauche

9 juin 2000

Peterborough, Ontario

6 pi 1, 190 lb

2017-2018: 21-39-60 en 63 matchs à Sault Ste. Marie (Ligue junior de l'Ontario)

Ce centre admire Jonathan Toews et Patrice Bergeron et ça se voit dans son jeu très responsable. Sa créativité offensive s'ajoute à ses atouts et fait en sorte que certains le voient comme un futur joueur de première unité d'avantage numérique, en plus de piloter un des deux premiers trios d'une équipe «d'ici trois ans», prédit l'un.

- - -

12- Islanders de New York

Ty Smith

Espoir #9 (Amérique du Nord)

Défenseur, tire de la gauche

24 mars 2000

Lloydminster, Saskatchewan

5 pi 11, 176 lb

2017-2018: 14-59-73 en 69 matchs à Spokane (Ligue junior de l'Ouest)

Dans une année de vaches maigres pour la Ligue de l'Ouest, Smith est unanimement vu comme le meilleur espoir de ce circuit grâce entre autres à ses talents de passeur. Les Islanders, eux, profiteront de leurs deux choix de suite pour obtenir de l'aide aux positions cruciales de centre et de défenseur.

- - -

13- Stars de Dallas

Joel Farabee

Espoir #12 (Amérique du Nord)

Ailier gauche, tire de la gauche

25 février 2000

Syracuse, États-Unis

6 pi, 162 lb

2017-2018: 15-25-40 en 26 matchs avec le programme américain de développement (USHL)

Les Stars comptent sur un groupe de défenseurs relativement jeune et l'équipe attend la venue de Miro Heiskanen, 3e choix au total l'an dernier. Le moment est donc bien choisi pour se tourner vers l'attaque. Même s'il est encore maigrichon, son niveau de compétitivité rappelle à un de nos recruteurs celui de Jamie Benn, tête d'affiche de l'attaque des Stars.

- - -

14- Flyers de Philadelphie

Joseph Veleno

Espoir #8 (Amérique du Nord)

Centre, tire de la gauche

13 janvier 2000

Montréal, Québec

6 pi 1, 191 lb

2017-2018: 22-57-79 en 64 matchs avec St. John's et Drummondville (LHJMQ)

Les Flyers ont souvent écouté Simon Nolet, vétéran recruteur qui leur a livré Simon Gagné, Claude Giroux et Sean Couturier. Sa carrière tire à sa fin, et Veleno pourrait constituer son dernier héritage. Tous les recruteurs le voient au milieu du premier tour, sauf un qui se demande s'il n'est pas plus un ailier qu'un centre. «Il jouera 10-15 ans dans la LNH», prédit un homme de hockey.

- - -

15- Panthers de la Floride

Rasmus Kupari

Espoir #11 (Europe)

Centre, tire de la droite

15 mars 2000

Kotka, Finlande

6 pi 2, 189 lb

2017-2018: 6-8-14 en 39 matchs à Kärpät (première division de la Finlande)

Les Panthers comptent encore sur une jeune défense, où tout le monde, sauf Keith Yandle, a moins de 27 ans. L'équipe peut donc continuer à garnir son noyau d'attaquants. En Kupari, ils mettront la main sur un bon patineur. La Finlande a souri aux Panthers ces dernières années.

- - -

16- Avalanche du Colorado

Vitali Kravtsov

Espoir #3 (Europe)

Ailier droit, tire de la gauche

23 décembre 1999

Vladivostok, Russie

6 pi 3, 184 lb

2017-2018: 4-3-7 en 35 matchs à Tcheliabinsk (KHL)

Ses statistiques de saison ne semblent peut-être pas impressionnantes, mais il a constamment progressé, au point où il a amassé 11 points en 16 matchs en séries, dans la deuxième ligue au monde, doit-on rappeler. «Les gens retiennent souvent la dernière impression», souligne un dépisteur. En raison de son expérience et de son gabarit, un recruteur le voit près de la LNH.

- - -

17- Devils du New Jersey

Filip Johansson

Espoir #10 (Europe)

Défenseur, tire de la droite

23 mars 2000

Västerås, Suède

6 pi 1, 176 lb

2017-2018: 4-5-9 en 29 matchs à Leksand (Ligue junior de la Suède)

Les Devils n'ont pas repêché de défenseur au premier tour depuis Adam Larsson en 2011. L'an dernier, l'émergence de Will Butcher et l'acquisition de Sami Vatanen ont permis de colmater les brèches, mais l'organisation a besoin de renfort en défense.

- - -

18- Blue Jackets de Columbus

Rasmus Sandin

Espoir #11 (Amérique du Nord)

Défenseur, tire de la gauche

7 mars 2000

Uppsala, Suède

5 pi 11, 186 lb

2017-2018: 12-33-45 en 51 matchs à Sault Ste. Marie (Ligue junior de l'Ontario)

Sandin est un autre de ces bons défenseurs mobiles disponibles cette année. On dit qu'il ne craint pas le jeu rude malgré sa petite taille. Depuis Nikita Filatov en 2008, les choix de premier tour des Jackets se sont tous établis à temps plein en LNH. Ce sera à Sandin de poursuivre la tradition!

- - - 

19- Flyers de Philadelphie

Bode Wilde

Espoir #17 (Amérique du Nord)

Défenseur, tire de la droite

24 janvier 2000

Montréal, Québec

6 pi 2, 198 lb

2017-2018: 3-13-16 en 25 matchs avec le programme américain de développement (USHL)

Les Flyers regorgent de jeunes défenseurs prometteurs, mais ils sont pour la plupart gauchers. Avec deux choix de premier tour, ils peuvent se permettre d'ajouter de la profondeur à droite. Wilde, Montréalais d'origine, est un défenseur résolument offensif qui tente de parfaire son jeu défensif.

- - -

20- Kings de Los Angeles

Martin Kaut

Espoir #4 (Europe)

Ailier droit, tire de la droite

2 octobre 1999

Brno, République tchèque

6 pi 2, 176 lb

2017-2018: 9-7-16 en 38 matchs à Pardubice (première division de la République tchèque)

Les Kings sont rattrapés par leurs succès du début de la décennie, si bien qu'ils repêchent dans les 25 premiers pour seulement une deuxième fois depuis 2010. En Kaut, ils obtiennent un attaquant dont la progression au fil de la saison a été remarquée. Tout comme sa récolte de sept points au Mondial junior.

- - -

21- Sharks de San Jose

Mattias Samuelsson

Espoir #21 (Amérique du Nord)

Défenseur, tire de la gauche

14 mars 2000

Philadelphie, États-Unis

6 pi 4, 218 lb

2017-2018: 4-10-14 en 23 matchs avec le programme américain de développement (USHL)

Quand on regarde la taille de ce colosse, on fait vite le lien avec le paternel, Kjell Samuelsson, un monstre de 6 pi 6 qui a joué 813 matchs dans la LNH. Samuelsson jouera à l'Université du Michigan l'an prochain, mais il aidera les Sharks dans quelques années, eux dont le noyau de défenseurs est dans la trentaine.

- - -

22- Sénateurs d'Ottawa

Isac Lundestrom

Espoir #8 (Europe)

Centre, tire de la gauche

6 novembre 1999

Gällivare, Suède

6 pi, 183 lb

2017-2018: 6-9-15 en 42 matchs à Luleå (première division de la Suède)

Cet attaquant vanté pour sa polyvalence compte déjà deux ans d'expérience à affronter des hommes en Suède. Il en a profité pour développer une prise de décision rapide, de même que des habiletés quand l'espace est limité, des qualités qui le serviront en LNH. Un potentiel offensif limité, mais un choix sûr.

- - -

23- Ducks d'Anaheim

Serron Noel

Espoir #10 (Amérique du Nord)

Ailier droit, tire de la droite

8 août 2000

Ottawa, Ontario

6 pi 5, 204 lb

2017-2018: 28-25-53 en 62 matchs à Oshawa (Ligue junior de l'Ontario)

Sa taille et son style fougueux font en sorte que trois de nos recruteurs l'ont associé sans trop hésiter aux Ducks. Il reste beaucoup de travail pour peaufiner ce projet, mais un éclaireur le qualifier de «potentiel coup de circuit».

- - -

24- Wild du Minnesota

Grigori Denisenko

Espoir #7 (Europe)

Ailier gauche, tire de la droite

24 juin 2000

Novossibirsk, Russie

5 pi 11, 172 lb

2017-2018: 9-13-22 en 31 matchs à Iaroslavl (Ligue junior de la Russie)

Talentueux, dynamique offensivement, Denisenko est un pari intéressant, si bien que quelques recruteurs le voient même partir dans les 20 premiers joueurs. Il semble que Denisenko ait l'intention de venir en Amérique du Nord, donc le Wild devrait pouvoir éviter d'attendre son joueur comme c'est le cas actuellement avec Kirill Kaprizov.

- - -

25- Maple Leafs de Toronto

Akil Thomas

Espoir #15 (Amérique du Nord)

Centre, tire de la droite

2 janvier 2000

Toronto, Ontario

5 pi 11, 177 lb

2017-2018: 22-59-81 en 68 matchs à Niagara (Ligue junior de l'Ontario)

Les Leafs vont repêcher dans leur cour, ce qui leur a souri en 2015 quand ils ont réclamé Mitch Marner. Après une excellente campagne recrue, Thomas a pratiquement doublé sa production cette saison. Un bon joueur dans les deux sens de la patinoire, dont le niveau d'engagement inquiète toutefois un de nos intervenants.

- - -

26- Rangers de New York

Dominik Bokk

Espoir #12 (Europe)

Ailier droit, tire de la droite

3 février 2000

Schweinfurt, Allemagne

6 pi 1, 176 lb

2017-2018: 14-27-41 en 35 matchs à Växjö (Ligue junior de la Suède)

Il n'est pas encore excessivement développé physiquement, mais son talent en a charmé plusieurs. Avec trois choix de premier tour, les Rangers peuvent se permettre de parier sur l'Allemand.

- - -

27- Blackhawks de Chicago

K'Andre Miller

Espoir #23 (Amérique du Nord)

Défenseur, tire de la gauche

21 janvier 2000

St. Paul, États-Unis

6 pi 3, 198 lb

2017-2018: 4-12-16 en 22 matchs avec le programme américain de développement (USHL)

Après Wahlstrom, les Blackhawks retournent piger dans le programme américain de développement. Miller deviendra un pan de mur, lui qui est déjà colosse. Malgré sa taille, ses qualités athlétiques sont vantées. «C'est difficile de lui enlever la rondelle», note un observateur.

- - -

28- Rangers de New York

Niklas Nordgren

Espoir #21 (Europe)

Ailier droit, tire de la droite

4 mai 2000

Helsinki, Finlande

5 pi 9, 169 lb

2017-2018: 13-29-42 en 28 matchs à Helsinki (Ligue junior de la Finlande)

Sa taille peut en faire reculer quelques-uns, mais avec trois choix de premier tour, les Rangers ont des jetons pour jouer. S'il est ignoré au premier tour, on connaît aussi une équipe qui détient quatre choix de deuxième tour.

- - -

29- Blues de St. Louis

Ryan McLeod

Espoir #16 (Amérique du Nord)

Centre, tire de la gauche

21 septembre 1999

Mississauga, Ontario

6 pi 2, 206 lb

2017-2018: 26-44-70 en 68 matchs à Mississauga (Ligue junior de l'Ontario)

L'émergence de Colton Parayko, Joel Edmundson et Vince Dunn ces dernières années permet aux Blues de continuer à viser des attaquants. McLeod a déjà la carrure d'un homme et en raison de sa date de naissance, il a trois ans d'expérience dans les rangs juniors. S'il se développe bien, les Blues pourront rapidement compter sur lui en LNH.

- - -

30- Red Wings de Detroit

Benoît-Olivier Groulx

Espoir #20 (Amérique du Nord)

Centre, tire de la gauche

6 février 2000

Gatineau, Québec

6 pi 1, 193 lb

2017-2018: 28-27-55 en 68 matchs à Halifax (LHJMQ)

Un choix relativement sûr pour une fin de premier tour. Personne n'ose le projeter au-delà d'un troisième trio dans la LNH, mais tous le voient comme un joueur qui atteindra la grande ligue. «Tous les entraîneurs l'aiment», souligne un recruteur. Les dirigeants qui se sont déplacés pour épier Filip Zadina ont assurément remarqué le fils de Benoît Groulx au passage.

- - -

31- Capitals de Washington

Alexander Alexeyev

Espoir #22 (Amérique du Nord)

Défenseur, tire de la gauche

15 novembre 1999

Saint-Pétersbourg, Russie

6 pi 4, 196 lb

2017-2018: 7-30-37 en 45 matchs à Red Deer (Ligue junior de l'Ouest)

Les Capitals viennent de gagner la Coupe Stanley avec trois piliers russes en Alexander Ovechkin, Evgeny Kuznetsov et Dmitry Orlov. Ils garderont une filière russe avec Alexeyev et le prometteur gardien Ilya Samsonov. Alexeyev est un colosse au potentiel intrigant, car les blessures ont quelque peu ralenti sa progression.

Photo Jeffrey T. Barnes, AP

Brady Tkachuk