Selon Marc Bergevin, un changement d'adresse pourrait bien permettre à Max Domi de donner un nouvel élan à sa carrière, et le principal intéressé est parfaitement d'accord.

Mis à jour le 16 juin 2018
Richard Labbé LA PRESSE

« Je ne suis pas sûr de ça, si j'ai atteint mon plein potentiel ou non, a répondu que le jeune attaquant en conférence téléphonique samedi après-midi. Je crois qu'il me reste encore du chemin à faire. Et quand la saison va commencer, je serai prêt. »

Domi, acquis des Coyotes de l'Arizona tard vendredi soir, s'amène donc à Montréal avec la réputation du joueur qui n'est j'aimais devenu le joueur que l'on attendait. Il a d'ailleurs admis que la saison dernière fut assez difficile pour lui. 

« Une saison difficile et un mauvais départ, a-t-il convenu. Ce fut comme ça pour toute l'équipe. Mais je ne vais pas perdre de temps avec ce qui est arrivé dans le passé. Cette dernière saison en fut une de montagnes russes. »

Contrat de deux ans

La nouvelle acquisition du Canadien a signé un contrat de deux ans, a annoncé l'équipe samedi matin.

Le pacte valide pour les saisons 2018-2019 et 2019-2020 est d'une valeur annuelle moyenne de 3,15 millions de dollars.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Marc Bergevin

Domi allait devenir joueur avec compensation le 1er juillet.

Domi a été choisi 12e au total en 2013, par le club du désert. La saison dernière, il a amassé neuf buts et 45 points, prenant part à tous les matchs des Coyotes.

En 222 matchs dans la LNH, tous avec les Coyotes, Domi a inscrit 36 buts et récolté 135 points.

Galchenyuk en est à 108 filets en 418 matchs, dont des saisons consécutives de 20 et 30 buts, à compter de 2014-15. La saison dernière, il a inscrit 19 buts et 51 points, en 82 matchs.

- Avec La Presse canadienne