Gary Bettman mousse les Golden Knights

Le commissaire de la LNH a rencontré les journalistes... (PHOTO AP)

Agrandir

Le commissaire de la LNH a rencontré les journalistes environ deux heures avant la première mise au jeu de la confrontation Washington - Las Vegas.

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Joshua Clipperton
Associated Press
Las Vegas

Le commissaire Gary Bettman a moussé les grands succès des Golden Knights lors de sa conférence de presse sur l'état de la LNH, avant le match numéro 1 de la finale de la coupe Stanley.

Il a aussi évité une question à propos des commotions cérébrales, par contre.

Bettman et son adjoint Bill Daly ont rencontré les journalistes environ deux heures avant la première mise au jeu de la confrontation Washington - Las Vegas.

Il y a un peu moins d'an, le T-Mobile Arena était le théâtre du repêchage d'expansion des Knights.

Bettman a notamment rappelé que les éléments étaient favorables dès le départ, louangeant l'aréna, le propriétaire Bill Foley et le marché, une région qui allait se laisser charmer par le hockey, selon Bettman.

Le commissaire a partagé une anecdote venant du dévoilement du nom de l'équipe.

«Quand je me dirigeais vers le podium, les 5000 personnes ont commencé à me huer, s'est rappelé Bettman. Ma réaction était, "merci pour cet accueil, vous venez de me montrer que vous êtes prêts à accueillir un club de la Ligue nationale".»

Certains ne voient pas d'un si bon oeil qu'une équipe d'expansion atteigne la finale de la coupe. La ligue n'est pas du même avis, on s'en doutait bien.

«C'est positif pour notre sport et positif pour la LNH, a fait valoir Daly. C'est une somme de circonstances qui doivent converger pour en arriver là.»

Quant à la possibilité d'élargir encore plus les cadres du circuit (on peut penser à Seattle), Bettman a dit que les gouverneurs feraient une mise à jour en juin. Il est possible qu'une annonce survienne à l'automne ou au début de 2019.

Bettman et Daly ont réitéré que les règles d'un nouveau repêchage d'expansion seraient les mêmes.

«Le but était de fournir l'opportunité d'être compétitif plus vite que certains des clubs qui sont passés par là, a dit Daly. Donner la chance d'avoir du succès sur la glace, c'était important pour que ça soit également un succès financier.»

Dans un dossier moins reluisant, la LNH fait face à une poursuite de plus de 100 anciens joueurs, qui avancent que la ligue avait les ressources pour mieux prévenir les blessures à la tête, que le circuit n'a pas assez prévenu les joueurs des risques en question, et que la ligue a fait la promotion de la violence dans le hockey.

Lundi, on l'a questionné sur ce qu'il déclarait dans une déposition, le 31 juillet 2015: «D'un point de vue médical ou scientifique, il n'y a pas de certitude que les commotions cérébrales mènent à l'ETC (encéphalopathie traumatique chronique).»

«Je ne vais pas démarrer un nouveau cycle de nouvelles, a répondu Bettman, lundi. Il n'y a rien de nouveau sur le sujet.»




À découvrir sur LaPresse.ca

Infolettre Rondelle Libre

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer