Le commissaire de la LNH Gary Bettman a condamné la conduite de quatre partisans qui ont agi de façon raciste envers Devante Smith-Pelly, ajoutant que son circuit supporte la décision des Blackhawks de les expulser du match de samedi, contre Washington.

John Wawrow ASSOCIATED PRESS

Par communiqué, Bettman a dit que « nul ne devrait endurer de tels abus à l'un de nos matchs ».

Samedi à Chicago, des partisans ont scandé « basketball, basketball, basketball » à l'ancien du Canadien, des Ducks et des Devils. Lui et Connor Murphy étaient au cachot pour s'être battus, à mi-chemin au troisième tiers.

Un officiel se trouvant près de Smith-Pelly a informé la sécurité, qui a chassé les contrevenants.

Les Hawks ont offert leurs excuses à Smith-Pelly et aux Capitals, disant s'engager à fournir un environnement où il n'y a pas de discrimination.

Smith-Pelly n'a pas commenté après le match. Il aura l'occasion de le faire dimanche une fois les Capitals arrivés à Buffalo, en vue du match de lundi contre les Sabres. Les Capitals doivent tenir une séance d'entraînement en après-midi.