• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Les Sénateurs trouvent la suspension d'Alexandre Burrows trop sévère 

Les Sénateurs trouvent la suspension d'Alexandre Burrows trop sévère

L'attaquant des Sénateurs d'Ottawa Alexandre Burrows a été... (Photo Marc DesRosiers, archives USA TODAY Sports)

Agrandir

L'attaquant des Sénateurs d'Ottawa Alexandre Burrows a été suspendu pour 10 matchs par la LNH, mercredi.

Photo Marc DesRosiers, archives USA TODAY Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Lisa Wallace
La Presse Canadienne
Ottawa

Les Sénateurs d'Ottawa savaient qu'Alexandre Burrows allait être suspendu, mais une sanction de 10 matchs les a surpris.

Le Département de la sécurité des joueurs de la Ligue nationale a imposé cette sanction mercredi, à la suite des incidents de mardi au cours desquels Burrows a asséné des coups de genou à la tête de Taylor Hall, des Devils du New Jersey.

«Nous sommes en désaccord, mais nous respectons la décision», a déclaré l'entraîneur-chef, Guy Boucher.

Hall a sévèrement mis en échec Burrows, qui a répliqué en pourchassant l'attaquant des Devils, avant de le projeter sur la patinoire et de lui donner des coups de poings et des coups de genou sur le casque. Burrows sera privé de près de 135 000 $ US pendant la durée de sa suspension.

«Dans l'unique but de se venger, Burrows a entraîné un adversaire sur glace. Après plusieurs coups de poing, il se sert de son genou pour frapper violemment son adversaire à la tête. Il s'agit d'une attaque dangereuse et injustifiée», a indiqué le Département par communiqué.

Pour son coéquipier Mark Stone, cette suspension est «un peu sévère».

«C'est certain que ça méritait une suspension, mais 10 rencontres me semble un peu sévère, surtout si on considère qu'il n'a pas autant d'antécédents que les gens pourraient le croire», a-t-il noté.

Burrows a été suspendu une fois et mis à l'amende cinq fois en 893 matchs.

Du New Jersey, Hall a quant à lui indiqué qu'il n'était pas surpris de la durée de la suspension infligée à Burrows.

«Je pense que dans ces circonmstances, quand il ne s'agit pas d'un jeu dans le feu de l'action, vous souhaitez que la ligue vous défende. La suspension est à ce point sévère parce qu'ils veulent enrayer ce genre de gestes. Ils ne veulent pas revoir ça.»

Burrows ne s'est pas adressé aux médias après l'entraînement matinal du club, jeudi. Il a 48 heures pour interjeter appel.

«Nous allons nous ennuyer, c'est un grand leader dans notre vestiaire, un bon vétéran et un gars aimé de tous, a déclaré Matt Duchene. On compte sur sa pugnacité et son caractère, alors il va nous manquer.»

Déjà aux prises avec des effectifs réduits, la suspension de Burrows ne facilite pas la tâche des Sénateurs. Ils seront privés de six de leurs joueurs réguliers pour le match face aux Predators de Nashville.

Stone, qui espérait revenir au jeu jeudi, ratera un neuvième match consécutif en raisond'une blessure au genou. Il souhaite maintenant revcenir samedi.

Derick Brassard ratera une deuxième rencontre, tout comme Nate Thompson. Bobby Ryan (main) et Gabriel Dumont (bas du corps) seront absents pour une durée indéterminée.

Mike Blunden a été rappelé du club-école de Belleville. Les Sénateurs joueront à 11 attaquants et sept défenseurs.




À découvrir sur LaPresse.ca

Infolettre Rondelle Libre

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer