Les Remparts de Québec ont démontré vendredi qu'ils ont vite surmonté l'amertume de leur défaite en sept matchs en finale de la LHJMQ. L'équipe hôte du 97e tournoi de la Coupe Memorial a vaincu les Rockets de Kelowna 4-3, en présence d'une foule décevante de 9497 spectateurs au Colisée Pepsi.

Publié le 22 mai 2015
Robert Laflamme LA PRESSE CANADIENNE

La défense devait représenter le maillon faible des Remparts, disait-on. Ça n'a pas été le cas vendredi puisque trois de leurs marqueurs ont été les défenseurs Nicolas Brouillard, Matt Murphy et Ryan Graves. Le but d'Adam Erne, dans un filet désert, s'est finalement avéré celui de la victoire. Les Rockets ont maintenu le suspense jusqu'à la toute fin à la suite du filet de Leon Draisaitl.

Cole Merkley et Gage Quinney ont été les autres contributeurs à l'attaque des Rockets, qui se sont amenés à Québec en campant le rôle de favoris.

Devant les filets, Zachary Fucale (26 arrêts) a remporté son duel contre Jackson Whistle (27 arrêts).

Le match de samedi mettra en présence les équipes championnes de l'Ontario et du Québec, soit les Generals d'Oshawa et l'Océanic de Rimouski.

Mauvais décollage

Les champions de l'Ouest ont paru rouillés au début de la rencontre. C'est ce qu'ils redoutaient suivant une période d'inactivité de neuf jours.

Avec un peu plus de chance, les Remparts auraient pu se forger une plus forte avance que d'un but - celui du défenseur Brouillard à 5:18. Duclair, uniquement, a raté deux occasions inespérées, seul devant le gardien.

Les Rockets ont amorcé leur décollage au cours de la dernière minute de jeu de la période initiale. Fucale a frustré Dillon Dube grâce à un vif déplacement latéral.

Le scénario s'est répété au deuxième vingt. Les Remparts ont eu le meilleur, et ils ont doublé leur avance à 13:20. Déstabilisé par un coéquipier, le gardien Whistle a vu glisser derrière lui le tir anodin du défenseur Murphy. Sur la séquence, le Russe Vladimir Tkachev y est allé d'un bel effort individuel le long de la bande.

Les Remparts n'ont pas saisi plusieurs belles occasions en supériorité numérique. Pire, ils ont vu les Rockets profiter de leur mollesse pendant leur dernière attaque massive de la période. Merkley a complété l'habile stratégie de Cole Linaker, à 17:56.

Les hommes de Philippe Boucher ont rendu la monnaie de leur pièce à leurs rivaux tôt en troisième (2:08), en marquant en infériorité. Graves a concrétisé le long retour du tir de Duclair à l'issue d'une autre échappée.

Les Rockets n'avaient pas dit leur dernier mot. Quinney a fait dévier le tir du défenseur Josh Morrissey en supériorité, à 12:43.

Erne avait peu de temps auparavant raté une échappée. Il en a manqué une autre avec environ trois minutes à jouer. Mais Erne n'allait pas rater le filet abandonné du centre de la patinoire, à 1:04 de la fin.

Draisaitl a ajouté du piquant à la fin de soirée, en marquant en double supériorité avec 36 secondes à écouler.