Source ID:594602; App Source:cedromItem

Un camp prometteur pour Aubé-Kubel

Nicolas Aubé-Kubel a imporessionné aux tests physiques au... (IMAGE TIRÉE D'UNE VIDEO FANNY LACASSE, LA PRESSE)

Agrandir

Nicolas Aubé-Kubel a imporessionné aux tests physiques au camp d'entraînement des Flyers. Il s'était livré aux mêmes exercices au Combine en juillet.

IMAGE TIRÉE D'UNE VIDEO FANNY LACASSE, LA PRESSE

Au début du mois, Nicolas Aubé-Kubel est parti au camp des recrues des Flyers de Philadelphie avec sa console PlayStation sous le bras. Quoi de mieux pour passer le temps quand on a 18 ans?

Le meilleur espoir québécois du dernier repêchage a l'habitude de jouer au hockey sur la console. Quand les Flyers lui ont appris qu'il avait obtenu sa place au «gros» camp avec les «vrais» joueurs, Aubé-Kubel a compris que les trois lettres «NHL» deviendraient soudainement beaucoup moins virtuelles.

«Dans le vestiaire, avant un match contre les Capitals, j'étais assis juste à côté de Vincent Lecavalier, raconte Aubé-Kubel au bout du fil. J'ai grandi en le regardant jouer à Tampa. J'ai jasé pas mal avec lui, parce qu'il parle français. Tous les pros ont été bien fins. Brayden Schenn m'a même demandé, à moi et mon coloc, ce qu'on faisait dans nos temps libres. Quand il a su qu'on jouait au PlayStation, il nous a invités à souper en ville.»

Le mois de septembre a été difficile pour les meilleurs espoirs québécois. Les camps d'entraînement de la LNH ont été sans pitié: Anthony Mantha a subi une fracture du tibia à Detroit, Jonathan Drouin s'est fracturé un pouce à Tampa Bay.

Nicolas Aubé-Kubel est l'un de ceux qui ont connu un très bon camp. Sans surprise, jeudi dernier, les Flyers ont renvoyé dans la LHJMQ leur choix de deuxième ronde du printemps dernier. Après tout, il vient tout juste d'être repêché en deuxième ronde par les Flyers.

Aubé-Kubel a bien paru à Philadelphie. Il a marqué un but lors d'un match d'espoirs. Dans un match préparatoire contre les Capitals, il a été sur la glace plus de 15 minutes.

«Kubel était impressionnant, a déclaré l'entraîneur Craig Berube après la rencontre. On parle d'un jeune de 18 ans qui joue avec des hommes ici.»

Les journalistes de Philadelphie ont noté sa vitesse et son implication dans le jeu. Mais l'ailier de 5'11 et 190 lb a aussi bien fait lors des examens physiques. «Je pense que je les ai surpris. Ils m'ont dit qu'en tout, j'étais troisième sur 35 recrues lors des tests physiques», dit-il.

Val-d'Or a la mine basse

Cette saison sera pour lui l'occasion de se faire valoir. Sauf qu'Aubé-Kubel ne l'aura pas facile: les Foreurs de Val-d'Or sont en reconstruction. L'équipe est d'ailleurs avant-dernière au classement dans la LHJMQ, avec deux victoires et cinq défaites.

Les beaux jours offensifs sont véritablement révolus à Val-d'Or. L'équipe a perdu ses défenseurs d'expérience. À la ligne bleue, l'équipe est verte comme une épinette. L'entraîneur Mario Durocher a donc demandé cette saison à ses attaquants de prendre des responsabilités défensives accrues. Dans ces circonstances, les attaquants vont devoir trimer pour engranger les points, et Aubé-Kubel n'y échappera pas.

Le joueur de 18 ans, qui a récolté 53 points en 65 matchs la saison dernière, aura un rôle accru cette année à la suite des nombreux départs, dont celui de Mantha. Déjà, en trois matchs, il a marqué deux buts et obtenu une aide.

«L'année dernière, j'ai eu un peu moins de glace et pas beaucoup en avantage numérique. Cette année, je vais avoir du temps de glace en masse, je vais être sur l'avantage numérique, et ce sera à moi de prouver que je suis un bon joueur de hockey.»




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer