On va jouer du coude dans les vestiaires du centre d'entraînement du Canadien au cours des prochaines semaines.

Mis à jour le 17 sept. 2014
Guillaume Lefrançois LA PRESSE

Le Tricolore a dévoilé mardi sa liste d'invités pour son camp préparatoire, liste dans laquelle on retrouve... 64 noms!

En comparaison, l'an passé, lors du seul autre «vrai» camp de l'ère Therrien-Bergevin (celui de 2012-2013 avait eu lieu en janvier en raison du lock-out), on comptait 55 joueurs, dont 5 blessés. Cette fois, il n'y a que deux éclopés, soit l'attaquant Stefan Fournier et le défenseur Dalton Thrower.

Tim Bozon fait partie des 64 invités et a donc franchi une autre étape dans son retour au jeu après avoir été foudroyé par une méningite, l'hiver dernier.

Sans avoir été dominant, le jeune Français semblait généralement à sa place et a même marqué un but dans le tout premier match intraéquipe.

Rappelons qu'il a seulement confirmé à la fin du mois d'août qu'il participerait au camp des recrues. Sa progression est certainement encourageante pour l'état-major du Canadien. S'il continue à tenir son bout, Bozon pourrait amorcer la saison avec les Bulldogs de Hamilton.

En tout, 6 gardiens, 22 défenseurs et 36 attaquants amorceront le camp. Parmi les six gardiens, on retrouvera le Québécois Zachary Fucale, qui devrait ensuite poursuivre son apprentissage dans la LHJMQ, avec les Mooseheads d'Halifax.

La situation des gardiens sera d'ailleurs intéressante à suivre. Le CH a embauché cet été le vétéran Joey MacDonald, qui devrait amorcer la saison à Hamilton. Mais l'identité de son adjoint demeure inconnue, puisque Peter Budaj et Dustin Tokarski se battront pour le poste de numéro deux à Montréal.

Si ces derniers commencent tous deux la saison à Montréal, ou si l'un ou l'autre est échangé ou soumis au ballottage, Mike Condon devrait alors avoir sa chance dans la Ligue américaine. Condon a passé l'essentiel de la dernière saison dans l'ECHL.

Audette parmi les victimes

Le Tricolore terminait mardi son camp des recrues, et 13 des 44 participants ont été renvoyés à leur équipe junior. Les 31 autres poursuivent donc l'aventure au camp des vétérans.

Parmi les joueurs retranchés, on retrouve quatre joueurs que le Tricolore a repêchés en juin dernier, dont l'attaquant Daniel Audette. En fait, le premier choix de l'équipe, Nikita Scherbak, est l'unique représentant de sa cuvée qui poursuivra son chemin.

Rencontré après la rencontre intraéquipe de mardi, Audette semblait pourtant encouragé. «Ç'a été mon meilleur match de la semaine. J'ai souvent eu la rondelle et c'est en possession de la rondelle que je suis à mon mieux», a-t-il estimé.

Cinq joueurs de la LHJMQ qui avaient reçu une invitation et qui se battaient pour obtenir un contrat avec le CH ont également été retranchés. Il s'agit des attaquants Philippe Gadoury, Alexandre Goulet, Matthew Highmore et Bokondji Imama, et du défenseur Charles-David Beaudoin.

Imama a d'ailleurs livré un furieux combat à l'attaquant Jack Nevins lors du match intraéquipe de lundi, mais son effort n'a pas été suffisant. Il retourne avec le Drakkar de Baie-Comeau.

«Ça reste du hockey. Si j'ai été invité, ce n'est pas pour marquer 30 buts, c'est pour jouer de façon physique», a-t-il mentionné après la rencontre.

Une certaine curiosité entourait Gadoury, un joueur de 20 ans invité au camp de développement de juillet et réinvité en fin de semaine, après avoir connu un passage fulgurant avec les Mooseheads l'hiver dernier. Mais une blessure l'a empêché de passer les examens médicaux.

Les attaquants Tanner Eberle et Stefano Momesso, tous deux des invités au camp des recrues, ont gagné une invitation au camp principal et gardent donc espoir de se faire offrir un contrat par l'organisation.

Eberle est un cousin lointain de l'attaquant des Oilers Jordan Eberle, tandis que Momesso est le fils de l'ancien joueur et actuel analyste à la radio Sergio Momesso. Ce dernier a d'ailleurs été vu tout le week-end à Brossard et ne ratait pas une seule seconde d'action quand son fils était sur la patinoire.