• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Les Canucks confirment le règlement dans la poursuite Moore-Bertuzzi 
Source ID:; App Source:

Les Canucks confirment le règlement dans la poursuite Moore-Bertuzzi

Les Canucks de Vancouver ont confirmé qu'un terrain d'entente avait été trouvé... (Archives PC)

Agrandir

Archives PC

La Presse Canadienne
Toronto

Les Canucks de Vancouver ont confirmé qu'un terrain d'entente avait été trouvé dans la poursuite intentée par Steve Moore contre l'attaquant Todd Bertuzzi pour son agression qui a mis fin à la carrière de Moore dans la LNH il y a 10 ans.

La poursuite de plusieurs millions de dollars contre Bertuzzi et les Canucks devait se déplacer en cour le 8 septembre.

Un avocat de Bertuzzi, Geoff Adair, avait confirmé le règlement, mardi, tout en précisant que les détails sont confidentiels.

Certains médias ont remis en doute la finalité du règlement et TSN a rapporté plus tôt mercredi que le frère de Moore avait déclaré qu'il n'y avait pas encore d'entente.

Adair n'a pas répondu aux nombreuses demandes de suivi et l'avocat de Moore, Tim Danson, n'a toujours pas confirmé publiquement le règlement.

Les Canucks ont publié mercredi après-midi un communiqué dans lequel l'équipe déclare qu'une entente avait été conclue.

«Canucks Sports & Entertainment confirme qu'une entente à l'amiable confidentielle a été conclue dans la poursuite de Steve Moore contre Todd Bertuzzi et les Canucks de Vancouver, peut-on lire dans le communiqué. Un terrain d'entente a été trouvé après des séances de médiation avec l'ancien juge en chef de l'Ontario Warren Winkler. Aucun autre détail ne sera fourni et les Canucks refusent avec respect toutes demandes de commentaires.»

L'incident est survenu le 8 mars 2004. Bertuzzi, qui jouait à l'époque pour les Canucks, avait donné un coup de poing sournois à Moore avant de projeter la tête de Moore contre la glace. Moore avait subi une grave commotion cérébrale en plus de se fracturer une vertèbre.

Moore a toujours argué que les Canucks avaient mis sa tête à prix parce qu'il avait blessé leur capitaine Markus Naslund en le mettant en échec dans une rencontre disputée un mois plus tôt. Bertuzzi a reconnu sa culpabilité en 2004 à une accusation criminelle ayant causé des lésions corporelles. Il a été condamné à une peine d'un an de probation et 80 heures de travaux communautaires.




À découvrir sur LaPresse.ca

Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer