Source ID:; App Source:

Le leadership du Canadien en pleine mutation

De l'avis de Marc Bergevin, le parcours du... (Photo David Boily, La Presse)

Agrandir

De l'avis de Marc Bergevin, le parcours du Canadien en séries éliminatoires a démontré que le leadership de l'équipe se place tranquillement entre les mains des jeunes vétérans comme Carey Price, P.K. Subban et Max Pacioretty.

Photo David Boily, La Presse

On savait que l'avenir du Canadien sur la glace passait par Carey Price, P.K. Subban et Max Pacioretty. Mais aux yeux du directeur général Marc Bergevin, ces jeunes vétérans viennent de démontrer qu'ils sont également prêts à prendre davantage de responsabilités dans le vestiaire.

«La façon dont ils ont performé en séries indique que le leadership change tranquillement et s'en va vers ces joueurs-là», a précisé le DG en conférence de presse, lundi.

Dans le contexte où des joueurs comme Brian Gionta et Andrei Markov s'approchent de leur pleine autonomie, un changement est donc en train de s'opérer dans le noyau de l'équipe. Les joueurs-clés de l'équipe sont pour la plupart dans la mi-vingtaine et ont profité de la saison qui vient de se terminer pour prendre plus de place.

Est-ce que cette passation des pouvoirs mènera des joueurs comme Gionta et Markov vers la porte de sortie? Dans leur cas comme dans celui de tous leurs coéquipiers, Bergevin n'a pas voulu dévoiler ses intentions contractuelles.

Mais le DG a quand même eu de bons mots pour Gionta, qui est capitaine du Canadien depuis le début de la saison 2010.

«Gio constitue une part importante de notre équipe, a-t-il dit. Je crois au leadership et à l'apport d'un joueur dans le vestiaire. Les joueurs le respectent beaucoup, c'est un excellent leader et un excellent capitaine. On verra ce qu'on peut faire avec Gio, mais il est une part importante de notre équipe.»

Avec des joueurs-clés qui s'améliorent encore et un leadership en discrète mutation, le CH n'est pas arrivé à maturité au même titre que le sont les Blackhawks de Chicago ou les Kings de Los Angeles. «Nous ne sommes pas encore ce genre d'équipe dont on peut presque garantir la présence en séries à chaque année», a indiqué Bergevin.

Mais le développement des plus jeunes joueurs - une autre grande fondation sur laquelle le DG bâtit son équipe - aura profité de la récente expérience de l'équipe en séries.

«Nos joueurs ont appris beaucoup, a avancé Bergevin. Nous avons entre autres gagné trois matchs alors que nous faisions face à l'élimination. L'expérience acquise au cours de ces 17 matchs éliminatoires ne s'achète pas.»

Caractère et résilience

Depuis son arrivée en poste, Bergevin a toujours fait du caractère une valeur fondamentale de son équipe. Or, ce caractère, cette «résilience» du Tricolore est l'élément qu'il a le plus aimé de la saison qui vient de se terminer.

Il a mentionné l'extraordinaire remontée contre les Sénateurs d'Ottawa, au mois de mars, comme un moment qui a fourni beaucoup d'élan à l'équipe. Il a également relevé la série de quatre défaites particulièrement inquiétante, dont l'équipe s'est relevée, à la fin du mois de janvier.

«C'est la façon de se regrouper et de s'en sortir qui est importante», a rappelé Bergevin.

À ce titre, le DG a salué le travail de Michel Therrien et de ses adjoints, qui ont tenu le gouvernail au moment où passait la tempête. Or, ce travail d'équipe pourrait ne pas être exactement le même la saison prochaine. Bergevin a confirmé que les Panthers avaient obtenu la permission de s'entretenir avec l'entraîneur adjoint Gerard Gallant pour le poste vacant d'entraîneur-chef en Floride.

Une défense en mutation

Marc Bergevin devra peut-être remodeler sa ligne bleue en vue de la saison prochaine, puisque Markov, Mike Weaver, Francis Bouillon et Douglas Murray sont tous à même de profiter de leur autonomie complète; quant à P.K. Subban, il changera la structure salariale de l'équipe avec le lucratif contrat qu'il convoite.

Dans ce contexte, le DG devra décider rapidement s'il voit Jarred Tinordi et Nathan Beaulieu dans des postes réguliers l'an prochain.

«Je suis satisfait de leurs progrès et on est plus proche que loin du jour où ils seront des défenseurs réguliers avec le Canadien, a-t-il dit. Tout dépendra de la façon dont ils joueront à partir de maintenant.

«Je crois à la compétition interne du camp d'entraînement et au fait de maintenir de la profondeur à la ligne bleue. Ils vont se battre pour un poste.»

Samedi, Weaver soutenait qu'un jeune défenseur ne pouvait pas apprendre d'un autre jeune et que la présence de joueurs plus aguerris était nécessaire à leur développement. Une opinion que Bergevin semblait partager.

«Son comportement et son rendement sur la glace parlent d'eux-mêmes, a-t-il souligné à propos de Weaver. Il a raison de dire que de bons vétérans aident le climat dans la chambre et la culture de l'équipe. Il a fait de l'excellente job depuis qu'il est arrivé.»

Même si aucune rencontre n'a encore été planifiée entre le Tricolore et l'agent de Weaver, La Presse a appris que les deux parties avaient manifesté leur intérêt mutuel.

______________________________________________

Marc Bergevin au sujet de...

> Thomas Vanek: L'attaquant autrichien pourrait devenir joueur autonome à compter du 1er juillet. «J'ai mon opinion... Il ne faut pas oublier qu'il nous a aidés à atteindre les séries. Dans l'ensemble, je suis satisfait de ce qu'il nous a apporté, oui.»

> Brian Gionta: Le capitaine est sans contrat en vue de la prochaine saison. «Un gros morceau de cette équipe... Les gars le respectent, et Brian est un grand leader et un grand capitaine. On verra bien ce qu'on peut faire.»

> P.K. Subban, qui serait à la recherche d'une nouvelle entente à long terme. «C'est difficile d'établir une date butoir dans ce dossier... Ça va se faire. On a une idée de ce que ça va prendre.»

> Andrei Markov, qui serait à la recherche d'un contrat à long terme: «Comme pour Vanek, j'ai été satisfait de son jeu, oui.»

> George Parros et de la nécessité d'avoir un bagarreur dans l'équipe: «C'est sûr que le hockey a changé, ce n'est plus comme c'était avant. Mais ça demeure un sport de contact.»




À découvrir sur LaPresse.ca

Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer