Source ID:; App Source:

Le Canadien vient à bout de Wings tenaces

  • Max Pacioretty célèbre son but avec Thomas Vanek en première période. ()

    Plein écran

    Max Pacioretty célèbre son but avec Thomas Vanek en première période.

  • 1 / 8
  • Carey Price fait un arrêt sur un tir de Johan Franzen. (Photo Graham Hughes, La Presse Canadienne)

    Plein écran

    Carey Price fait un arrêt sur un tir de Johan Franzen.

    Photo Graham Hughes, La Presse Canadienne

  • 2 / 8
  • Brendan Smith se bat avec l'attaquant du Canadien Alex Galchenyuk pour le contrôle de la rondelle. (Photo Jean-Yves Ahern, USA Today)

    Plein écran

    Brendan Smith se bat avec l'attaquant du Canadien Alex Galchenyuk pour le contrôle de la rondelle.

    Photo Jean-Yves Ahern, USA Today

  • 3 / 8
  • Michael Bournival (49) festoie avec ses coéquipiers avec avoir compté en première période. (Photo Jean-Yves Ahern, USA Today)

    Plein écran

    Michael Bournival (49) festoie avec ses coéquipiers avec avoir compté en première période.

    Photo Jean-Yves Ahern, USA Today

  • 4 / 8
  • Thomas Vanek trébuche devant le gardien Jonas Gustavsson. (Photo Graham Hughes, La Presse Canadienne)

    Plein écran

    Thomas Vanek trébuche devant le gardien Jonas Gustavsson.

    Photo Graham Hughes, La Presse Canadienne

  • 5 / 8
  • Max Pacioretty, du Canadien, tombe devant Danny DeKeyser alors qu'il tente de s'emparer de la rondelle. (Photo Graham Hughes, La Presse Canadienne)

    Plein écran

    Max Pacioretty, du Canadien, tombe devant Danny DeKeyser alors qu'il tente de s'emparer de la rondelle.

    Photo Graham Hughes, La Presse Canadienne

  • 6 / 8
  • Le gardien Jonas Gustavsson étire de bâton pour frustrer l'attaquant du Canadien Tomas Plekanec. (Photo Graham Hughes, La Presse Canadienne)

    Plein écran

    Le gardien Jonas Gustavsson étire de bâton pour frustrer l'attaquant du Canadien Tomas Plekanec.

    Photo Graham Hughes, La Presse Canadienne

  • 7 / 8
  • Le gardien Jonas Gustavsson se fait bousculer par Michaël Bournival. ()

    Plein écran

    Le gardien Jonas Gustavsson se fait bousculer par Michaël Bournival.

  • 8 / 8

Ça s'annonçait comme une petite soirée tranquille pour les gars du Canadien. Avance de 3-0, public en délire, rumeurs de météo meilleure dans les gradins... puis ça s'est mis se compliquer un peu.

Le temps de le dire, le 3-0 s'est transformé en 3-3, et plus personne n'était en délire au Centre Bell... jusqu'à ce que Brian Gionta et Alex Galchenyuk marquent, en fin de troisième période.

>>> Le sommaire de la rencontre

Canadien 5, Red Wings de Detroit 3.

Non, la petite soirée tranquille n'aura pas été si tranquille que ça. Avec ce retard de trois buts, les Wings, qui étaient loin de jouer du mauvais hockey, se sont mis à se passer la rondelle et à tourner autour du but de Carey Price.

Messieurs Datsyuk, Glendening et Kronwall ont marqué coup sur coup au début de la troisième, et on a senti souffler comme un petit vent de panique. Disons que plus personne n'avait le goût de chanter des «olé olé olé».

Puis Gionta et Galchenyuk ont sauvé la soirée de 21 273 spectateurs.

«Le défi était de taille, a tenu à dire l'entraîneur Michel Therrien. C'était le premier match de retour d'un long voyage, mais j'ai senti qu'on était prêts. On a eu une avance de 3 buts, et après, on a joué sur les talons. Mais à 3-3, on est redevenus agressifs, déterminés à aller chercher cette grosse victoire-là.»

C'est Michaël Bournival qui a été le premier à marquer, à 14 min 16 s de la première période. Pour lui, ça commençait à faire un bout. En fait, ce but était son premier depuis le... 19 novembre.

En deuxième, surtout au début, les choses se sont passablement compliquées pour le Canadien, qui a aussi dû se débrouiller à 3 contre 5 pendant 32 secondes. Les Wings ont largement dominé, le Canadien se contentait de tenir bon... puis Max Pacioretty s'est échappé vers le gardien Jonas Gustavsson pour faire 2-0 sur le premier tir de sa bande dans la période.

C'était le 39e de la saison pour le numéro 67, qui, si nos calculs sont justes, s'approche dangereusement de la barre des 40 buts, un niveau jamais atteint pour un joueur du CH depuis l'époque du grunge. Oui, ça fait un bail.

À partir de ce moment, le Canadien nous a rappelé que les dieux du hockey commencent à se plaire au Centre Bell. De la pointe, le gros Tinordi a raté la cible, mais Lars Eller s'est emparé du retour, a refilé la rondelle devant à Brian Gionta. Et vlan, c'était 3-0 sur le troisième tir de son club au cours de cette période.

On aurait pu croire que c'était fini, mais non, les Wings n'ont jamais baissé les bras.

Le CH, de son côté, a eu encore un peu de chance, notamment sur le but de Galchenyuk. Après s'être consultés, les arbitres ont déclaré que le but était bon, malgré les protestations de Gustavsson, qui disait à qui voulait l'entendre à quel point le joueur du CH était dans sa zone à lui.

En tout, la visite a lancé 37 fois sur Carey Price, qui a été fort solide.

Rappelons que Douglas Murray, suspendu, a raté un deuxième match de suite. George Parros, lui, a dû, encore une fois, se contenter du rôle de spectateur.

Le Canadien aura congé d'entraînement dimanche et disposera de quelques jours pour préparer son prochain match, prévu pour mercredi à Chicago. Le club sera de retour à l'entraînement lundi.




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer