Dale Weise, jeté dans le cirque médatique

Acquis des Canucks lundi, Dale Weise a affronté... (Photo André Pichette, La Presse)

Agrandir

Acquis des Canucks lundi, Dale Weise a affronté les Flames de Calgary au sein d'un quatrième trio complété par Michaël Bournival et Ryan White, mardi soir.

Photo André Pichette, La Presse

Dale Weise n'aura pas eu beaucoup de temps pour apprendre à connaître ses nouveaux coéquipiers du Canadien de Montréal.

À peine débarqué en ville, l'attaquant de 25 ans, acquis des Canucks de Vancouver en retour du défenseur Raphael Diaz lundi, disputait un premier match avec son nouveau maillot tricolore, en soirée au Centre Bell.

Weise a commencé ce nouveau chapitre en affrontant les Flames de Calgary au sein d'un quatrième trio complété par Michaël Bournival et Ryan White, qui effectuait un retour au jeu après un repos forcé de 14 matchs.

Le joueur originaire de Winnipeg a pris part à un premier entraînement avec le Canadien, mardi matin à Brossard.

«Je pense que je peux jouer un plus grand rôle ici, a-t-il expliqué. Je suis un gars qui peut donner un bon coup de pouce à cette équipe, je suis un gars qui peut frapper les défenseurs adverses et les épuiser.»

Weise totalise 12 points en 45 rencontres et il a goûté à sa première dose du cirque médiatique montréalais au terme de l'entraînement du matin, confronté à une dizaine de caméras devant son casier. «Les gars des Canucks qui sont de Montréal m'ont déjà expliqué comment ça se passe par ici, a-t-il ajouté. Vancouver est un grand marché de hockey, mais peut-être pas autant que celui-ci. Ici, c'est autre chose...»

L'attaquant du Manitoba en est maintenant sa troisième équipe dans la LNH depuis ses premiers coups de patin avec les Rangers de New York, en 2010-2011. C'est l'entraîneur des Canucks, John Tortorella, qui lui a demandé de sortir de la patinoire, lundi, en lui expliquant qu'il était sur le point d'être échangé.

On raconte d'ailleurs que les deux hommes n'étaient pas de grands amis, ni chez les Rangers ni chez les Canucks...

«Est-ce qu'il y a plusieurs personnes qui s'entendent bien avec lui? a demandé Weise au sujet de Tortorella. J'ai essayé de ne pas trop me laisser déconcentrer par ça avec les Canucks. À Vancouver, la situation était un peu complexe. Plusieurs attaquants avaient déjà des contrats à long terme, et j'étais un peu pris au milieu de tout ça. Je ne savais pas trop si je faisais partie des plans de l'équipe ou non. Mais je suis ici maintenant et je suis content d'obtenir ce nouveau départ.»




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Le Canadien éteint les Flames

    Hockey

    Le Canadien éteint les Flames

    Le Canadien a joué avec le feu devant les Flames de Calgary. Il a manipulé la rondelle comme une patate chaude pendant une bonne partie de la soirée,... »

  • Flames-Canadien: seuls les deux points comptent

    Hockey

    Flames-Canadien: seuls les deux points comptent

    À nos yeux de simples observateurs, ce qu'on a vu hier soir au Centre Bell est le genre de match qui ne se retrouvera jamais sur une compilation DVD.... »

  • Mike Cammalleri renoue finalement avec le CH

    Hockey

    Mike Cammalleri renoue finalement avec le CH

    Étrange qu'il ait fallu tout ce temps pour que Mike Cammalleri retrouve le Canadien sur sa route. »

  • Le Canadien soutient 28 jeunes athlètes

    Hockey

    Le Canadien soutient 28 jeunes athlètes

    Le Canadien a procédé hier à sa septième remise annuelle des bourses pour la Fondation de l'athlète d'excellence. Depuis 2011, il investit dans cette... »

Infolettre Rondelle Libre

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer