Rene Bourque n'était toujours pas à l'entraînement, jeudi, victime d'une blessure au bas du corps pour laquelle il a subi des examens par résonance magnétique. Il ratera le rendez-vous face aux Capitals de Washington et probablement celui de samedi contre les Penguins de Pittsburgh.

Mis à jour le 22 nov. 2013
Marc Antoine Godin LA PRESSE

Son absence titillait la «twittosphère»: Bourque aurait-il subi une commotion cérébrale? Veut-on déguiser le fait qu'il est laissé de côté? Michel Therrien a tenu à faire taire les rumeurs, donnant l'impression d'un homme qui en a un peu marre des théories du complot.

«Nous avons été un livre ouvert en ce qui a trait aux blessures, a dit Therrien. Quand on dit que c'est une blessure au bas du corps, c'est que c'est au bas du corps. Si c'est le haut, c'est le haut. Et si c'est une commotion cérébrale, on le dit aussi. Il y en a qui doutent, mais on dit les choses comme elles sont.»

* * *

Deux matchs, deux jours, deux villes

Peter Budaj sera devant le filet face aux Capitals, vendredi soir à Washington, tandis que Carey Price fera face aux Penguins de Pittsburgh, samedi. Le même manège risque de se répéter vendredi prochain alors que le Tricolore sera de retour dans la capitale américaine avant de recevoir les Maple Leafs de Toronto le lendemain.

Il était acquis que Budaj verrait principalement de l'action dans les situations de deux matchs en deux soirs. Or, il y a quatre séquences du genre au programme durant le mois de novembre. «Je n'hésiterai jamais à envoyer Budaj devant le filet», a réitéré Michel Therrien.