Source ID:; App Source:

Les Bruins surprennent les Penguins

Daniel Paillé remercie son gardien Tuukka Rask après... (Photo Brian Snyder, Reuters)

Agrandir

Daniel Paillé remercie son gardien Tuukka Rask après une victoire en blanchissage de 3-0 contre les Penguins.

Photo Brian Snyder, Reuters

(PITTSBURGH) On croyait bien retrouver deux clubs rouillés sur la glace du Consol Energy Center, samedi soir à Pittsburgh. Finalement, on a vu un club rouillé... et un club en pleine forme.

Le club en pleine forme? Celui de Boston, à n'en point douter. Les Bruins sont débarqués à Pittsburgh, n'ont pas été intimidés par la foule bruyante et hostile, et ont facilement remporté ce premier match de finale d'Association de l'Est, par la marque de 3-0. Les voici donc avec une avance de 1-0 dans la série.

Les deux équipes n'avaient pas joué depuis une semaine, mais ce sont surtout les Penguins qui ont eu du mal à trouver leur rythme. Les Bruins, eux, ont survécu à la tempête de début de match, ont joué de patience, et ont marqué trois buts sans la moindre réplique, ceux de Krejci (deux fois) et de Horton.

Les Penguins, pourtant reconnus pour leur talent en attaque, n'ont pas été capables de résoudre l'énigme Tuukka Rask. Bien en forme, le gardien des Bruins a volé le spectacle, et a fait 29 arrêts pour récolter le blanchissage.

«Nous avons profité de nos chances, a dit le gardien des visiteurs. Ils ont quand même touché trois poteaux... Nous sommes heureux de ce résultat, évidemment, mais ce n'est qu'un seul match. S'ils continuent à jouer de cette façon, ils vont finir par marquer des buts.»

Les petits miracles de Rask devant son filet ont semblé frustrer les joueurs des Penguins. Incluant Sidney Crosby, qui a tenté de s'en prendre à Rask, et qui a été puni en fin de match pour un coup de bâton alors que les gradins étaient de plus en plus vides.

«Plus ça va aller et plus ça va devenir explosif comme ça, a admis Crosby après la rencontre. Ce genre de choses là sur la glace, c'est clair qu'on doit se tenir loin de ça. Mais on s'attendait à une série physique.»

Les Penguins ont pourtant commencé le match en imposant leur rythme, mais les Bruins ont réussi un premier but à leur troisième tir, un but qui a fait passer le gardien Tomas Vokoun pour un gardien très ordinaire.

Reste à voir si Vokoun sera de retour pour le deuxième match, ce qui est loin d'être certain. Après la rencontre, Dan Bylsma, l'entraîneur des Penguins, n'a pas voulu confirmer la présence de Vokoun en vue du match de lundi soir. Marc-André Fleury pourrait donc retrouver sa place lors de ce deuxième match.

Les Bruins ont marqué deux autres fois en troisième, et ce fut la fin des émissions.

Même si cette série est seulement la première depuis 1992 entre Penguins et Bruins, il est déjà clair que nous avons affaire à deux clubs qui ne s'aiment pas. Au cours des deux premières périodes seulement, un joueur (Matt Cooke) a été expulsé du match pour un coup par-derrière, un autre (Brad Marchand) l'a imité avec un plaquage dans le dos d'un rival, et Patrice Bergeron et Evgeni Malkin, pourtant pas des durs, ont eu la bonne idée de se battre en fin de deuxième période, alors que Sidney Crosby et Zdeno Chara échangeaient des paroles qui ne ressemblaient pas à une invitation au resto.

Oui, c'est déjà bien parti. La suite au même endroit lundi soir, quand sera présenté le deuxième match de la série.




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer