Source ID:363875; App Source:cedromItem

Carey Price sous la loupe

Carey Price affiche une moyenne de 3,69 et... (Photo Sean Kilpatrick, PC)

Agrandir

Carey Price affiche une moyenne de 3,69 et un taux d'efficacité de ,879 depuis le début de la série contre les Sénateurs.

Photo Sean Kilpatrick, PC

(Ottawa) On dit souvent que le hockey est un sport d'équipe, mais en séries, un gardien en état de grâce peut faire toute la différence. Ça, Carey Price en est parfaitement conscient.

C'est peut-être pourquoi Price ne s'est pas défilé, hier à Kanata, au lendemain d'une raclée de 6-1 contre les Sénateurs, pendant laquelle il a été assez ordinaire, merci. Le gardien numéro un du Canadien sait très bien que les chances de retour de sa bande passent par un retour en forme de sa part.

«Je crois que j'ai bien joué de façon générale depuis le début de la série, a-t-il fait savoir après l'entraînement d'hier. Il y a évidemment place à l'amélioration. Si on accuse un retard dans cette série, c'est parce que je n'en fais pas assez. Je veux jouer mieux que ça, de toute évidence.»

Canadien et Sénateurs disputeront le quatrième match de cette série, ce soir à la Place Banque Scotia. Si ce sont les négligés qui ont une avance de 2-1, c'est un peu à cause de ce qui se passe devant les filets.

Devant celui des Sénateurs, Craig Anderson est magique; il affiche une moyenne de 2,01 et un taux d'efficacité de ,949 depuis l'ouverture de cette série. À l'autre bout, c'est un peu moins magique pour Carey Price, comme en témoignent cette moyenne de 3,69 et ce taux d'efficacité de ,879 lors des trois premiers matchs.

«C'est le temps de me reprendre, a ajouté le principal intéressé hier. Ce n'est pas terminé, nous sommes toujours en vie. Le dernier match ne compte plus, qu'on ait perdu par un ou dix buts, ça ne dérange pas. C'est le temps de penser au prochain match. Ce qui est arrivé dimanche, il faut oublier ça.»

On dit d'ailleurs que les meilleurs gardiens sont ceux qui sont capables d'amnésie sélective, si on veut. Ceux qui sont capables d'effacer une mauvaise soirée de leur mémoire, capables de retrouver leur forme lors du match suivant.

Carey Price affirme qu'il doit le faire, ses collègues aussi.

«C'est le type de mentalité qu'on a besoin en séries. Le résultat de dimanche ne veut plus rien dire pour nous. Ce qui importe vraiment, c'est que nous accusons seulement un retard d'un match dans cette série.»

Malgré tout, les doutes sont de plus en plus nombreux au sujet de Price, qui a du mal à effacer sa réputation de gardien qui se fait tout petit quand l'enjeu est grand. Au point où Michel Therrien a dû répondre à une question concernant la possibilité de choisir Peter Budaj à sa place en vue du match de ce soir.

Bien sûr que ça n'arrivera pas, et la réponse du pilote montréalais, qui a failli s'étouffer en entendant la question, n'a pas tardé: «Es-tu sérieux?»

Les joueurs du Canadien estiment quant à eux que Carey Price n'est pas le principal responsable de la présente situation. «Nous n'en avons pas fait assez pour l'aider lors du dernier match, a tenu à dire le défenseur P. K. Subban. Il faut absolument revenir au style de jeu qui a fait notre succès cette saison.»

Michel Therrien s'est lui aussi porté au secours de son gardien-vedette. «Carey Price n'a rien à voir avec la défaite de dimanche», a-t-il analysé.

Dans le camp ennemi, on s'attend d'ailleurs à revoir le Price des grandes occasions lors de la rencontre de ce soir.

«Il a été très bon pendant toute la saison pour son équipe, a rappelé le gardien des Sénateurs, Craig Anderson. Je m'attends à ce qu'il soit très bon lors du match numéro quatre.»




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer