La finale de l'Est arrive à la croisée de chemin : dans le cadre d'un quatrième match crucial, les Devils du New Jersey auront la chance de niveler les chances 2-2 alors que les Rangers de New York pourront s'offrir une avance confortable de 3-1. Une avance dont ils profiteraient pour la toute première fois depuis le début des séries.

François Gagnon LA PRESSE

Blanchis lors des première et troisième rencontres, les Devils procéderont aux changements relevés dimanche lors de l'entraînement. Dainius Zubrus sera muté au sein du premier trio alors que la recrue Jacob Josefson sera bel et bien insérée au sein de la formation en remplacement du vétéran Petr Sykora.

«Entre les blessures et l'adaptation à la LNH, Jacob a connu des moments difficiles au cours des deux dernières saisons. Mais il nous a donné du très bon hockey lors des trois ou quatre dernières semaines de la saison. Je lui ai parlé hier (dimanche) et je lui ai demandé de nous redonner ce qu'il offrait avant d'être blessé - fracture du poignet - de l'énergie, de la vitesse. S'il est en mesure de nous offrir du hockey semblable à celui qu'il offrait à la fin de l'année, nous formerons une meilleure équipe ce soir», a lancé l'entraîneur-chef Peter DeBoer lundi matin.

Jacob Josefson, qui disputera ce soir un premier match en carrière en séries éliminatoires, pilotera un trio complété par Alexei Ponikarovsky et David Clarkson. Victime d'une fracture au poignet le 3 avril, il assure avoir beaucoup appris en suivant les matchs des Devils du haut de la galerie de presse.

«C'était assez frustrant de voir l'équipe avancer en séries et de ne pas être impliqué. Mais j'ai quand même pu voir et comprendre à quel point tout devient plus difficile, à quel point le niveau de jeu, l'intensité et la vitesse montent d'un cran. On se le fait dire, mais c'est vraiment perceptible. Je suis très content d'avoir enfin la chance de m'impliquer directement et j'espère que je serai en mesure d'offrir du jeu de qualité en dépit de ma longue absence», a indiqué le jeune joueur de centre suédois de 21 ans que les Devils ont repêché en première ronde (20e sélection) en 2009.

«Tu vas découvrir un patineur rapide, qui a beaucoup de talent et qui travaille sans relâche. J'ai eu la chance de jouer avec lui en fin d'année et il est un joueur de centre avec qui c'est plaisant de jouer. Il distribue bien les passes, est très rapide en plus d'être efficace en défensive. J'ai hâte de voir ce qu'il nous donnera ce soir», a commenté le Québécois Steve Bernier croisé dans le vestiaire des Devils ce matin.

Parce qu'il avait dirigé un entrainement complet dimanche, DeBoer a donné l'option à ses joueurs de chausser ou non les patins. Martin Brodeur, qui est au centre d'un duel intéressant avec le gardien des Rangers Henrik Lundqvist - a affronté les tirs de ses coéquipiers qui se sont majoritairement présentés sur la glace du Prudential Center.

Prust suspendu

Les Rangers s'amèneront au New Jersey privé des services du robuste Brandon Prust. L'attaquant est sous le coup d'une suspension d'un match que la LNH lui a imposée en guise de conséquence au coup de coude qu'il a asséné à la tête du défenseur Anton Volchenkov samedi après-midi.

Cet assaut et les commentaires qu'il a entrainés ont levé d'un cran la rivalité déjà très vive opposant les Devils et les Rangers. Entraîneut-chef des Rangers, John Tortorella a attisé le feu dimanche en soutenant que les Devils étaient coupables de leur part de coups sournois et que si ses joueurs demeuraient eux aussi étendus sur la patinoire au lieu de se relever rapidement, cela entrainerait peut-être des conséquences.

Au lieu de profiter de l'avance de son équipe 2-1 dans la série et du fait que son gardien Henrik Lundqvist lui ait offert deux jeux blancs dans le cadre de ses victoires pour rester calme, Tortorella a piqué l'ennemi en ajoutant que les Devils étaient passés maîtres dans l'art d'effectuer de l'obstruction pour empêcher ses joueurs de bloquer des tirs. De l'obstruction demeurée impunie par les arbitres. Évidemment...

Après s'être contenté, dimanche, de qualifier d'absurde les commentaires de son homologue, Peter DeBoer a refusé d'analyser les conséquences de cette suspension : «cela n'aura aucun effet. Un joueur sera remplacé par un autre. Rien de plus. On a la même situation ce soir au sein de notre alignement.»

Après avoir repris l'entraînement régulier dimanche, Brandon Dubinsky a pris part à l'entraînement matinal des Rangers à Madison Square Garden. Il a toutefois prolongé cet entrainement en compagnie de Brandon Prust donnant ainsi l'impression qu'il ne sera pas de la rencontre de ce soir.

Une impression que John Tortorella n'a rien fait pour clarifier : «Je ne sais pas s'il est en mesure de jouer ou non. Et ne me posez pas de questions sur la formation de ce soir. Je n'y répondrai pas.»

Dans le camp des Devils, on se prépare à un éventuel retour de Dudinsky qui n'a pas joué - blessure à une cheville - depuis la victoire des Rangers lors du septième match de la série qui les opposait aux Sénateurs d'Ottawa en première ronde.

Si Dudinsky n'est pas en mesure de jouer, Steve Eminger ou Stu Bickle, des défenseurs, pourraient être mutés à l'attaque au sein du quatrième trio.

Entre les lignes

Le match de ce soir est présenté à 20h...

Le premier but aura une fois encore une grande importance lors du match de ce soir. Les Rangers présentent un dossier de 9-2 depuis le début des séries lorsqu'ils l'inscrivent et ils sont 1-5 lorsqu'ils en sont victimes...

Les Rangers ont écoulé 11 des 12 attaques massives des Devils depuis le début de la série...

Le défenseur recru Adam Larsson sera laissé de côté pour un troisième match de suite face aux Rangers. Il a raté les sept matchs de la première ronde contre la Floride et le premier de la série face aux Flyers. Il a toutefois marqué dès sa première rencontre de série en carrière. Son seul point récolté en quatre rencontres face aux Flyers et une face aux Rangers...

Peter Harrold remplacera encore Larsson au sein de la formation ce soir...

En plus d'être solides autour de leur gardien Henrik Lundqvist, les défenseurs des Rangers contribuent offensivement aux succès de leur équipe. Ils dominent la LNH avec une production combinée de 11 buts et 34 points en 17 rencontres. Dan Girardi occupe le premier rang des arrières avec trois buts et 11 points. Ses coéquipiers Marc Staal et Anton Stralman affichent eux aussi trios buts...

Les Rangers dominent tous les clubs en séries au chapitre des mises en échec (584) et des tirs bloqués (328)...

Ryan Callahan est premier en séries pour les mises en échec avec 76. Ses coéquipiers Michael Del Zotto (6e avec 56), Brian Boyle (8e avec 52), Brandon Prust (9e avec 49) et Dan Girardi (10e avec 48) le suivent au sein du top-10 de la LNH en séries...

C'est Ryan McDonagh qui domine les Rangers et la LNH en séries pour les tirs bloqués avec 54. Dan Girardi (53) le suit de très près alors que les Marc Staal (34), Ryan Callahan (29), Ruslan Fedotenko (21) et Brad Richard (15) suivent pas trop loin derrière...