Bonne nouvelle pour les Rangers: s'ils ont perdu les deuxièmes matchs des trois premières séries, ils n'ont pas encore perdu une troisième rencontre. Armés de cette confiance, les Blueshirts traverseront le fleuve Hudson samedi pour affronter les Devils qui les ont battus 3-2, mercredi pour niveler les chances 1-1 en finale de l'Est.

François Gagnon LA PRESSE

Si les statistiques favorisent les Rangers, John Tortorella convient que son équipe devra jouer beaucoup mieux si elle veut gagner. «Exception faite des deux buts en avantage numérique et de quelques flashs, il n'y a pas grand chose de positif à retenir du dernier match.»

Malgré ce mauvais match, Tortorella a donné congé à ses joueurs jeudi. «Nous devrons apporter quelques changements, mais à ce point des séries, la volonté et la préparation sont tout aussi importantes», a-t-il souligné.

Tortorella a refusé d'imputer à un manque de volonté et de préparation le fait qu'il ait cloué Marian Gaborik au banc en troisième période mercredi.

Bien qu'il prône continuellement un effort collectif, Tortorella admet que son équipe profiterait d'une séquence prolifique de l'un de ses joueurs. «Nous sommes en quête de gros jeux aux moments opportuns. Peu importe l'identité de l'auteur de ce gros jeu. Peu importe que ce soit en attaque ou en défense. C'est évident que nous aimerions marquer plus souvent. Hier (mercredi), c'est un jeu défensif raté - mollesse de Gaborik en zone défensive - qui a permis aux Devils de niveler les chances en fin de deuxième période. Ça nous a fait très mal. Les matchs sont très serrés. Un gros jeu au bon moment peut faire la différence. C'est ça que l'on recherche.»

Le congé accordé jeudi a été très bien accueilli: «Je suis fatigué et ça fera du bien de jouer au golf pour relaxer un peu», convenait Martin Brodeur après sa 108e victoire en carrière en séries.

«Ce congé tombe à point. On doit se battre pour chaque pouce sur la patinoire. Les matchs sont très serrés et ils le seront jusqu'à la fin», a indiqué le capitaine Zach Parise, seul joueur des deux équipes à avoir pris part à la conférence téléphonique orchestrée par la LNH.

«Si nous voulons gagner cette série, il faudra gagner les batailles le long des bandes tous les soirs. Ça représente une lourde commande, car les Rangers sont très solides dans cet aspect du jeu également.»

Rangers et Devils reprendront l'entraînement vendredi au Madison Square Garden et au Prudential Center. Ils se recroiseront à 13h samedi au domicile des Devils.