La date limite des échanges étant passée, voyons à qui profiteront les principales transactions dans la perspective d'un pool de hockey.

Mis à jour le 29 févr. 2012
Mathias Brunet LA PRESSE

Jeff Carter

L'ancien centre des Flyers n'a jamais accepté de quitter Philadelphie pour Columbus. Carter semblait malheureux avec les Blue Jackets et il n'a jamais pu trouver une chimie avec Rick Nash puisque les deux sont des marqueurs et non des passeurs. Carter retrouvera à Los Angeles son vieux compère Mike Richards, avec qui il a connu ses meilleurs moments dans la LNH. Par contre, Carter a connu une seule saison de plus de 70 points en carrière, donc il ne faut pas s'attendre à la lune malgré un changement de décor.

Jack Johnson

Le défenseur des Kings semblait avoir besoin d'un nouveau départ. Johnson avait seulement 24 points en 61 matchs à Los Angeles, une déception compte tenu du fait qu'il en avait amassé 42 l'an dernier. Son temps d'utilisation par match avait diminué de quelques minutes depuis l'arrivée de l'entraîneur Darryl Sutter. Johnson s'amène à Columbus dans un contexte où il n'aura pas la pression du gain et il pourra prendre des risques en zone offensive, ce qu'il aime faire. Attendez- vous à une production légèrement à la hausse.

Rick Nash

Le capitaine des Blue Jackets doit être bien déçu de ne pas avoir été échangé puisque son directeur général Scott Howson, dans un geste très peu galant, a déclaré publiquement que c'est Nash qui avait commandé une transaction. C'est une arme à double tranchant: ou bien Nash se grouille le derrière dans l'espoir d'activer un échange cet été, ou bien il s'écrase. Avec seulement 43 points en 62 matchs, et une seule saison de plus de 70 points en carrière, je ne le qualifierais pas de joueur offensif d'impact à ce stade-ci.

Derick Brassard

Ce jeune Québécois a entamé la saison à l'aile gauche du troisième trio des Blue Jackets. Et il a passé de nombreux matchs dans les gradins, son nom ayant été rayé de la formation. Les deux premiers joueurs de centre lors du match d'ouverture, Jeff Carter et Antoine Vermette, ont depuis été échangés. Le poste de premier centre appartient donc désormais à Brassard, qui a obtenu 11 points à ses 14 derniers matchs après avoir en avoir amassé 15 à ses 40 premiers. Attendez-vous de sa part à environ deux points à tous les trois matchs.

Photo: PC

Jeff Carter retrouvera à Los Angeles son vieux compère Mike Richards, avec qui il a connu ses meilleurs moments dans la LNH.

Slava Voynov

Les Kings ont eu le luxe d'échanger Jack Johnson en raison des progrès de ce jeune défenseur de 22 ans repêché en deuxième ronde, en 2008. Voynov verra son temps d'utilisation augmenter de façon importante en supériorité numérique avec le départ de Johnson, puisqu'il est de loin le meilleur défenseur offensif du club après Drew Doughty. Voynov a 11 points en 35 matchs, mais ce total devrait s'améliorer d'année en année. Espérons seulement qu'il aura les nerfs solides, car on le place dans une situation de pression plus rapidement que prévu.

Andrei Kostitsyn

Les Predators de Nashville ont su transformer un jeune homme, Sergei Kostitsyn, qui avait un pied dans l'avion vers la KHL, en un ailier de premier trio. Andrei ne semble pas aussi allumé et constant que son cadet, mais la qualité de son tir est supérieure, tout comme sa force physique. Bien entouré, bien encouragé, Andrei Kostitsyn peut marquer de 25 à 30 buts par saison. Mais n'allez plus croire qu'il se transformera subitement en Alexander Ovechkin. Même s'il devait demeurer à Nashville après la saison, je doute qu'il amasse plus de 55 points par saison.

Ryan Johansen

Tout comme Derick Brassard, le jeune Johansen, choix de première ronde des Blue Jackets en 2010, quatrième au total, profitera des départs de Jeff Carter et Antoine Vermette. On lui donnera sans doute toutes les chances de se faire valoir d'ici la fin de la saison. Mais il a seulement 19 ans et le parcours sera encore cahoteux. À preuve, l'entraîneur a limité son temps d'utilisation à huit minutes lors de la dernière rencontre. Ce n'est pas le type de joueur que j'affectionne particulièrement, mais il devrait faire mieux que ses 17 points en 49 matchs.

Cody Hodgson

Les Sabres de Buffalo pourraient se féliciter d'avoir obtenu ce jeune attaquant des Canucks de Vancouver en échange de Zack Kassian et de Marc-André Gragnani. Hodgson, un choix de première ronde en 2008 dont la progression a été ralentie par une grave blessure au dos, commençait à trouver ses marques cette saison. Même coincé derrière Henrik Sedin et Ryan Kesler, il a obtenu 33 points en 63 matchs à sa première saison complète dans la LNH. J'ai l'impression que les Sabres feront tout pour lui permettre de s'épanouir. Un joli petit risque pour ceux qui aiment tenter le coup de circuit.

> Réagissez sur le blogue de Mathias Brunet

Photo: PC

L'émergence de Slava Voynov a persuadé les Kings de se départir de Jack Johnson et de s'améliorer en attaque en faisant l'acquisition de Jeff Carter.