Les Coyotes de Phoenix sont à la recherche d'un nouvel acheteur.

ASSOCIATED PRESS

L'équipe de la LNH a émis un communiqué au lendemain d'informations selon lesquelles l'homme d'affaires Matthew Hulsizer avait retiré son offre.

«La ville de Glendale et la Ligue nationale de hockey continuent de négocier avec d'autres acheteurs potentiels pour assurer la reprise des Coyotes de Phoenix, a précisé l'équipe dans son communiqué. L'objectif demeure de céder l'équipe à un acheteur dans les prochains mois.»

Hulsizer a retiré son offre en vue d'acquérir la concession en difficulté après avoir été incapable de conclure un bail de location pour l'amphithéâtre de Glendale.

La ville de Glendale s'est récemment engagée, pour la deuxième saison de suite, à verser 25 millions $ pour garder l'équipe au Jobing.com Arena pour la saison à venir.

L'équipe est contrôlée par la LNH depuis l'automne 2009.

Le retrait de l'offre de Hulsizer est le plus récent revirement d'une saga compliquée qui s'est amorcée quand le propriétaire à l'époque, Jerry Moyes, a mis l'équipe en faillite en mai 2009, avec l'intention de la vendre au milliardaire canadien Jim Balsillie, qui aurait déménagé le club à Hamilton.

Ce plan a échoué lorsque la LNH en a contesté la légalité, et la ligue a finalement été la seule à déposer une offre pour acquérir la formation.