Le but de Gregory Sciaroni en milieu de deuxième a permis au HC Davos de vaincre le Canada 3-2, mardi, au tournoi de la Coupe Spengler.

LA PRESSE CANADIENNE

Sciaroni a donné les devants 3-1 aux Suisses à 10:24, avant que Travis Roche ne ramène le Canada à un but un peu moins de quatre minutes plus tard.

Sandro Rizzi et Petr Taticek ont marqué les autres buts du HC Davos (2-0), qui termine au sommet du classement du groupe B et s'assure d'une place en demi-finale.

Yanick Lehoux a inscrit le premier filet du Canada (1-1), qui affrontera le Sparta de Prague, qui a conclu en troisième place du groupe A, en quart de finale, mercredi. Prague a subi un revers de 4-1 aux mains de Saint-Pétersbourg dans l'autre match à l'affiche mardi.

Lehoux, qui a également recueilli une aide sur le but de Roche, a déclaré que de vaincre une équipe qui jouait ensemble toute la saison s'est avéré difficile.

«Les jeux d'instinct sont plus faciles pour eux, ils ont leurs petites habitudes, a-t-il dit. Ils sont une équipe bien rodée et c'est difficile d'affronter une équipe comme celle-là.

«Avec une avance d'un but, ils vont fermer la porte. C'est difficile de percer leur défensive, mais nous avons essayé. Nous avons obtenu quelques chances, mais n'avons pas pu en profiter. Ça fait partie du hockey. Maintenant, on s'est rendu la tâche un peu plus difficile.»

Lehoux a ajouté que le Canada pourrait assurément bénéficier de plus de temps de préparation en équipe.

«Peut-être que la seule chose qui nous manque, c'est d'avoir joué plus de matchs ensemble. Un match de plus pourrait bien nous être bénéfique, nous permettre d'assimiler le système de jeu, car je ne crois pas qu'on manque quoi que ce soit au sein de cette équipe.

«C'est une très, très bonne équipe de hockey et on doit juste s'habituer de jouer avec nos coéquipiers et dans ce nouveau système. Une fois que ce sera fait, ce sera une équipe en or.»