Les Ducks ont déjà un bon premier trio pour les années à venir, mais les Getzlaf, Perry et Ryan auront besoin d'aide avant longtemps.

Marc Antoine Godin LA PRESSE

L'expression anglaise «secondary scoring» décrit bien les besoins actuels des Ducks!

Le départ d'Andy McDonald et Dustin Penner a touché leur profondeur, et les Ducks doivent redouter le jour où Teemu Selanne accrochera ses patins.

Si le manque est visible au niveau de la Ligue nationale, il l'est également dans le réseau de filiales.

Anaheim a surtout besoin d'un ailier de premier plan, mais un futur centre de deuxième trio serait aussi d'un certain secours.

Demain: les Thrashers d'Atlanta