• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Championnat du monde: le Canada veut prendre sa revanche 
Source ID:; App Source:

Championnat du monde: le Canada veut prendre sa revanche

Jason Spezza... (Archives, LeDroit)

Agrandir

Jason Spezza

Archives, LeDroit

Agence France-Presse
Berne

Le Canada, battu en finale chez lui l'an dernier par la Russie, veut prendre sa revanche et retrouver son titre dans un Championnat du monde de hockey qui s'annonce une nouvelle fois assez indécis, à partir de vendredi à Berne et Zurich.

Les Russes ne pourront pas compter sur leurs vedettes Alexander Ovechkin ou Evgeni Malkin, retenus par les séries de la LNH. Mais le réservoir de joueurs de talent est tel que la «Sbornaja», le surnom de la sélection, s'annonce une nouvelle fois comme l'équipe à battre.La Russie était souvent classée mais jamais gagnante ces dernières années. Elle a mis fin à cette longue période de disette l'année passée au Québec, grâce à un but en prolongation d'une finale haletante signé Ilya Kovalchuk (victoire 5-4 a.p.).

Elle arrive donc en Suisse en pleine confiance et avec un groupe de joueurs issus en grande partie de la Ligue de hockey continentale (KHL), le pendant européen de la LNH, où les clubs russes jouent perpétuellement les premiers rôles.

En hors d'oeuvre elle affrontera la Suisse, l'Allemagne et la France dans un premier tour qui ne devrait être qu'une formalité (les trois premiers de chaque groupe se qualifient pour le second tour).

Son principal opposant devrait être une nouvelle fois le Canada, même si là aussi les séries de la LNH retiennent les meilleurs joueurs au pays. Les Canadiens, qui ont remporté trois des six derniers Mondiaux (2003, 2004, 2007), pourront cependant compter sur un effectif costaud, emmené notamment par les deux gâchettes des Sénateurs d'Ottawa, Dany Heatley et Jason Spezza.

Slovaquie, Belarus et Hongrie seront ses adversaires du premier tour.

Les Tchèques avec Jagr

Derrière ces deux grands favoris, la Finlande, la Suède et la République tchèque sont comme toujours à surveiller.

La Finlande ne compte qu'un seul titre mondial à son actif (en 1995) mais son jeu collectif huilé et la qualité de ses gardiens en fait l'un des pensionnaires réguliers des demi-finales. Elle a terminé sur le podium ces trois dernières années (3e en 2008 et 2006, 2e en 2007) et dispose de sept joueurs estampillés LNH dans son effectif.

Elle affrontera dès le premier tour une autre nation majeure du hockey, la République tchèque, emmenée par l'éternel Jaromir Jagr, sorti de sa retraite internationale pour l'occasion. L'emblématique attaquant tchèque est l'un des très rares joueurs à avoir remporté à la fois le titre mondial, la Coupe Stanley et le titre olympique.

La République tchèque n'a toutefois plus fait d'étincelles depuis son titre en 2005 à Vienne.

La Suède, championne olympique et championne du monde en 2006, est quant à elle en reconstruction. Son effectif comprend ainsi 10 joueurs débutants à ce niveau de la compétition et elle aura un premier tour délicat face aux États-Unis, à la Lettonie et à l'Autriche.

Les États-Unis justement ou la Suisse, à domicile, tenteront de créer la surprise.




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer