Source ID:; App Source:

Laraque: «La ligue voit tout ce qui passe ici...»

Georges Laraque et Zdeno Chara.... (Photo: André Pichette, la Presse)

Agrandir

Georges Laraque et Zdeno Chara.

Photo: André Pichette, la Presse

Ça aura été une saison en enfer. Et pourtant, les joueurs disent ne pas avoir l'ombre d'une parcelle de soulagement que cette saison soit enfin terminée.

«La fin arrive trop vite, a mentionné Chris Higgins. Tu prends le temps de regarder la patinoire et tu te surprends à réaliser que c'est déjà fini.

«Malgré tout ce qui s'est passé cette saison, je ne peux pas croire à quel point ça s'est passé vite.»

Les séries aussi ont passé vite! Quatre défaites et bonsoir!

«Dans notre situation, on n'était pas assez forts pour confronter une équipe de première position», a reconnu Bob Gainey.

Selon Alex Kovalev, le Tricolore a affronté les Bruins avec très peu d'essence dans le réservoir.

«C'est ce qui arrive quand tu te tues pendant 10 ou 15 matchs à essayer de faire les séries, a observé Kovalev.

«Une fois arrivés là - et avec tous les blessés - on n'avait plus d'énergie.»

Kovalev sera-t-il de retour à Montréal la saison prochaine?

«Dans les bons moments comme les mauvais, ma position n'a pas changé, a-t-il répondu. J'aime la ville, les amateurs et l'équipe.

«J'aimerais revenir mais ce n'est pas seulement ma décision. Je ne pourrai rien y faire si l'équipe ne veut pas me ravoir.»

Devant son casier, Mike Komisarek n'a pas voulu se compromettre non plus.

«Il va falloir que je m'assoie et que je décante tout cela, a expliqué le défenseur. C'est dur en ce moment de regarder l'avenir.

«Je ne vois que la déception et le sentiment de vide en ce moment.»

De quoi aura l'air l'équipe?

Georges Laraque, lui, voit déjà venir la saison prochaine.

Et il se dit inquiet en voyant en suspens le statut d'autant de joueurs.

«Ce qui est dur surtout, c'est qu'il va falloir bâtir l'équipe alors qu'on a 11 joueurs autonomes, a souligné Laraque. Il y a 750 joueurs dans la ligue qui voient tout ce qui se passe. Avec tout ce qui est arrivé, ce n'est pas évident.

«Avoir les meilleurs fans, ce n'est pas seulement avoir un édifice plein. Quand tu es un vrai fan, tu ne fais pas de chants pour ridiculiser l'entraîneur.»

Laraque dit croire que le Canadien a plus de chances d'obtenir des joueurs par voie de transactions que par le biais du marché des joueurs autonomes.

«Les joueurs autonomes utilisent Montréal pour faire monter les enchères, a-t-il précisé.

«J'espère que la majorité des agents libres qu'on a ici vont revenir. Mais je n'ai vraiment aucune idée de l'équipe qu'on va avoir.»

Et ça commence en haut.

George Gillett sera-t-il encore le propriétaire? Bob Gainey sera-t-il de retour comme directeur général?

Chose certaine, Gainey ne reviendra pas derrière le banc du Canadien.

«Je ne suis pas vraiment un coach, a admis Gainey après l'élimination de son équipe.

«Mon cheminement des dix dernières années ne va pas dans cette direction. Ce n'est pas vraiment la place pour moi.»




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer