Source ID:; App Source:

Lucic est déçu et repentant

Milan Lucic a asséné un double-échec à la... (Photo: Boston Globe)

Agrandir

Milan Lucic a asséné un double-échec à la tête de Lapierre après un coup de sifflet lors du match de samedi.

Photo: Boston Globe

Milan Lucic s'est montré repentant à la suite du geste qu'il a commis à l'endroit de Maxim Lapierre et qui lui a valu un match de suspension.

«(Le préfet de discipline) Colin Campbell a l'un des boulots les plus difficiles dans la ligue et je respecte la décision qu'il a rendue», a mentionné Lucic, lundi midi, après l'entraînement des Bruins de Boston.

«Je suis un peu déçu de moi-même car l'équipe avait fait de l'excellent boulot jusque-là pour rester discipliné. Le plus dur sera de ne pas pouvoir être là ce soir pour aider mon équipe.»

Rappelons qu'avec à peine cinq minutes à faire dans le match, Lucic a asséné un double-échec à la tête de Lapierre après un coup de sifflet.

Le jeune attaquant assure que son geste n'était pas intentionnel.

«J'avais maille à partir avec Mathieu Schneider et Lapierre est arrivé de côté, a expliqué Lucic. Ça a été un geste d'auto-défense.

«J'ai levé mes mains et mon bâton était dans mes mains. Mais je sais que mon gant a touché au visage de Lapierre.»

Passant vite l'éponge sur le geste de son joueur, le directeur général des Bruins, Peter Chiarelli, a admis qu'il n'était pas toujours facile de jauger son intensité lorsqu'on est un joueur costaud dont le jeu repose sur l'intimidation.

«Le message qui est lancé à Milan, c'est qu'il doit apprendre à garder son sang-froid, a indiqué Chiarelli. Il y a une ligne très mince à ne pas franchir.

«En début de saison, il y a eu une vague de punitions et les joueurs ont fini par comprendre les limites de ce que les officiels leur permettaient. C'est la même chose en séries.»

Une preuve de profondeur

Lucic ne ratera que le match de ce soir et les Bruins ne se montrent nullement ennuyés par son absence.

Cette saison, les Bruins ont maintenu une fiche de 6-2-2 lorsque leur jeune attaquant de puissance était à l'écart du jeu.

«Il a manqué des matchs plus tôt cette saison et notre équipe n'a pas joué de façon différente, a noté l'entraîneur Claude Julien. C'est le temps de démontrer notre profondeur.

«On l'a fait en défensive en insérant Shane Hnidy l'autre soir. C'est maintenant le tour de Byron Bitz de prouver qu'il est capable de contribuer.»

Julien a décrit Bitz comme étant exactement le genre de joueur que l'organisation des Bruins apprécie.

«C'est un jeune ailier physique qui est solide le long des rampes et en protection de rondelle, a décrit Julien. De plus, il a amélioré son coup de patin depuis l'an dernier.»

Cela dit, malgré le gabarit de Bitz, l'absence de Lucic est une petite porte qui s'entrouvre pour le Tricolore, car le jeune attaquant de 20 ans est une dynamo pour son équipe.

«C'est un excellent joueur qui, côté intensité, apporte beaucoup d'émotion, a admis Patrice Bergeron. Il nous transmet sa passion.

«Mais maintenant que la décision a été rendue, on va juste s'occuper de ce qu'on a à faire ce soir.»




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer