• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Gainey: «Sans Price, ç'aurait été terminé après 20 minutes» 
Source ID:; App Source:

Gainey: «Sans Price, ç'aurait été terminé après 20 minutes»

Défait 3-1 hier, le Canadien n'a récolté qu'un point sur une possibilité de... (Photo: Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Photo: Bernard Brault, La Presse

Défait 3-1 hier, le Canadien n'a récolté qu'un point sur une possibilité de huit dans la dernière semaine de sa saison régulière.

Autrement dit, s'il voulait bien terminer la saison afin d'entamer les séries du bon pied, il a raté son coup.

 

«Ça a été un mauvais match, a reconnu Bob Gainey. On n'a pas bien commencé et on manquait d'émotion. Mais on avait gagné notre place en séries, jeudi à Boston, et ce relâchement est humain.

«Un manque de cohésion de notre côté mélangé à la vitesse des Penguins et à leur engagement à vouloir améliorer leur rang au classement ont fait en sorte qu'on a été outrageusement dominés dans les 40 premières minutes.»

Il y a quelque chose qui cloche, vous ne trouvez pas?

Il y a une équipe qui s'est bel et bien battue pour améliorer son sort et une autre qui est sortie à plat!

Bref, il n'y a pas grand-chose qui fonctionnait pour les Rouges, hier... si ce n'est les réflexes de Carey Price.

«Sans notre gardien, le match aurait été terminé après 20 minutes», a d'ailleurs admis Gainey.

S'il a amorcé la rencontre de façon un peu nonchalante dans la gestion de ses retours, Price a retrouvé son aplomb pour sauver les siens de plusieurs buts, surtout en deuxième période.

«Ça a été un match correct, mais je n'ai pas aimé le résultat», a confié le jeune gardien.

Il faut dire que l'issue de la rencontre s'est jouée quand le Canadien a accordé deux buts lorsqu'il bénéficiait d'une supériorité numérique.

«C'est une chose de ne pas marquer en avantage numérique, mais il ne faut quand même pas donner des buts», a déploré Georges Laraque, qui a par ailleurs forcé les Penguins à écoper de deux punitions à ses dépens en troisième.

«Ces deux buts qu'on a donnés nous ont coupé les jambes.»

Quelques jours pour s'ajuster

Malgré cette contre-performance, le Tricolore n'entendait pas s'apitoyer trop longtemps sur son sort.

«On a essayé de sortir en force pour aider notre confiance, mais on va oublier ce match-là. La saison est terminée», a insisté Maxim Lapierre.

Tous les yeux seront dorénavant tournés vers la série face aux Bruins de Boston.

«Il faudra qu'on soit disciplinés, car on sait qu'ils ont un bon avantage numérique, a rappelé Lapierre. Les Bruins vont jouer de façon robuste et ça va être à nous d'être intelligents. Si on utilise notre vitesse, on aura une chance de gagner.»

«On a de l'expérience contre eux, a renchéri Price. On sait qu'ils sont costauds, qu'ils cognent et qu'ils ont une formation très équilibrée.

«Les rôles sont inversés par rapport à l'an dernier, car cette fois, ce sont eux qui ont terminé premiers.

«Il faudra assurément être meilleurs que nous l'avons été ce soir.»

D'ici jeudi, le Tricolore aura le temps de peaufiner sa stratégie et de guérir certains bobos avant d'entreprendre le premier tour.

«Tout notre travail peut maintenant s'orienter vers une seule équipe et ce qu'elle fait bien, a reconnu Gainey. Cette pause va nous permettre de bénéficier de quelques bons entraînements.»

 




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer