Source ID:; App Source:

L'infirmerie du Canadien ne dérougit pas

Andrei Markov... (Photo: Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Andrei Markov

Photo: Bernard Brault, La Presse

François Gagnon
La Presse

(Boston) Le Canadien a besoin de récolter un point ou de voir les Panthers de la Floride subir une défaite pour confirmer sa place en séries.

S'il veut récolter ce précieux point et sauter dans la danse du printemps du bon pied, le Canadien devra le faire sans Andrei Markov et Mathieu Schneider. Et il ne pourra compter sur l'aide de Francis Bouillon et de Sergei Kostitsyn non plus.

«Dans la situation dans laquelle nous nous trouvons, tout est possible», a lancé Bob Gainey, qui ne savait pas encore s'il aura recours à sept défenseurs, ce soir, à Boston.

Lorsqu'on lui a demandé s'il était possible de revoir un des blessés pour l'un ou l'autre des deux dernières rencontres de son équipe, Bob Gainey a dit non.

«Ils ne font pas partie de mes plans actuellement et je n'ai aucune indication me permettant de changer ces plans», a convenu le grand patron du Canadien.

Gainey n'a toutefois rien révélé de plus quant à la nature des blessures au haut du corps de Schneider (épaule) et au bas du corps de Markov (genou) et, surtout, à la durée de leurs absences.

Weber rappelé

L'expérience des deux derniers matchs ayant prouvé que Doug Janik ne pouvait aider le Canadien, Bob Gainey s'est tourné vers le jeune Yannick Weber afin de pallier les pertes de Markov et de Schneider.

«Il a connu une très bonne saison à Hamilton (44 points, dont 16 buts, en 68 matchs) et on espère qu'il pourra nous permettre de provoquer des choses positives en attaque à cinq», a lancé Gainey en parlant du défenseur droitier.

«C'est évident que l'absence de nos deux défenseurs fait mal. Nous avons affronté au cours des derniers matchs des équipes qui ont mis plus de pression en échec avant. Cela a contribué à nous faire revoir le Canadien d'il y a trois, quatre et cinq semaines. Demain (ce soir), on affronte la meilleure équipe de l'association. Je m'attends à ce qu'ils soient plus efficaces encore contre nous. Il faudra jouer du meilleur hockey», a indiqué Gainey.

S'il est acquis que Weber sera en uniforme, c'est au sein du quatrième trio qu'il amorcera la rencontre.

Mathieu Dandenault viendra appuyer Ryan O'Byrne, qui en a grand besoin.

En ce qui a trait aux autres changements possibles, Bob Gainey tenait à s'accorder la nuit pour les analyser. Une chose est certaine, il n'entend pas «préparer» les séries en orchestrant un autre face-à-face Georges Laraque et Milan Lucic.

«Je ne m'occuperai pas des Bruins pour le match de demain. Je m'occupe seulement de notre équipe et de ce qui est nécessaire pour accéder aux séries.»

 




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer