Source ID:; App Source:

Lapierre poursuit sur sa lancée

Lapierre marque sur une savante passe de Latendresse.... (REUTERS/Fred Thornhill)

Agrandir

Lapierre marque sur une savante passe de Latendresse.

REUTERS/Fred Thornhill

Pierre Ladouceur
La Presse

Techniquement, on aurait pu faire copier/coller et reproduire le texte de la semaine dernière. Le trio de Saku Koivu (un but et trois passes), Alex Kovalev (2-7) et Alex Tanguay (2-0) a en effet amassé cinq buts et 12 passes pour dominer la situation lors des victoires contre les Blackhawks de Chicago (4-1), les Islanders à Long Island (5-2) et les Maple Leafs à Toronto (6-2).

Mais on estime que l'histoire de la dernière semaine a été l'émergence d'un deuxième trio, celui de Maxim Lapierre (1-2), Guillaume Latendresse (2-1) et Tom Kostopoulos. Les chiffres sont moins imposants, mais le travail de cette ligne a été impressionnant.

D'ailleurs, au réseau TSN, l'analyste Pierre McGuire a affirmé que Lapierre était le joueur le plus amélioré de la LNH. Et, sans connaître à fond les joueurs de toutes les autres équipes, on peut dire sans hésitation qu'il est le plus amélioré chez le Canadien.

Vous êtes sûrement un peu surpris de voir qu'on a évalué son travail à parité avec celui de Kovalev. D'accord, Lapierre n'a pas le lustre de l'Artiste. Mais il a été d'une efficacité monumentale au cours de la dernière semaine dans plusieurs phases de son jeu.

Tout d'abord, il a gagné 31 de ses 41 mises en jeu pour une incroyable moyenne de 76%. Il a passé 8 :11 minutes sur la patinoire en désavantage sans accorder de but à l'adversaire. D'ailleurs, le Canadien a écoulé avec succès les 13 jeux de puissance de ses opposants au cours de la dernière semaine. Ajoutez à cela qu'il affronte régulièrement le gros trio ennemi et vous retrouvez les données pour une semaine de haut niveau.

Et, pour ajouter la cerise sur le sundae, on pourrait dire qu'il a marqué à Toronto, un but en avantage numérique, ajoutant à l'efficacité du Canadien qui a profité de ses attaques massives pour récolter huit buts en 17 occasions (47%) contre les Blakchawks, les Islanders et les Maple Leafs.

Au sein de ce trio, on doit également parler du travail des deux ailiers : Latendresse et Kostopoulos.

Au cours des deux dernières années, on a toujours prêché la patience avec Latendresse. Son physique imposant faisait trop souvent oublier aux observateurs qu'il aurait pu poursuivre sa carrière chez les juniors.

D'accord, il ne sera jamais un marchand de vitesse. Mais le meilleur marqueur de l'histoire de la LNH à sa position, l'aile gauche, a porté la même étiquette tout au long de sa carrière. Vous avez deviné qu'on fait allusion à Luc Robitaille.

Par contre, Latendresse, avec la maturité, possède un coup de patin plus solide. Il peut donc foncer davantage au filet. Il a acquis une confiance qui lui permet d'anticiper le jeu avec plus d'efficacité. Et, cela lui permet de mettre en valeur la grande qualité de ses mains.

Quant à Kostopoulos, c'est un travailleur acharné, comme Lapierre. Il est intense dans ses combats pour les rondelles libres et il nous surprend par son sens de l'anticipation. L'échec-avant à deux hommes est fait sur mesure pour les membres de ce trio.

Par ailleurs, on pourrait également vous vanter le travail de Chris Higgins (2-0), Mathieu Dandenault et Glen Metropolit ainsi que l'efficacité de l'ensemble de la brigade défensive.

De fait, en regardant son équipe, Bob Gainey doit se faire du souci pour seulement trois joueurs qui ont connu une semaine bien ordinaire malgré les succès des récents matches.

On fait allusion à Tomas Plekanec ainsi que les frères Kostitsyn. Dans le cas de Plekanec, on doit tenir compte de ses efforts et garder l'espoir de meilleurs jours. On a rarement été en mesure de souligner un manque d'effort de sa part depuis le début de la saison.

Mais, celui qui devait lutter avec Koivu pour le poste de premier centre cette saison, se retrouve au quatrième rang chez les pivots de l'équipe dans cette semaine faste.

Quant aux frères K., on a le pardon moins facile. Andrei a trop souvent triché cette saison en se fiant uniquement sur son excellent tir pour effacer des manques d'intensité. Et, Sergei a cru trop rapidement qu'il avait acquis un statut de vedette dans la LNH. Si Lapierre est le plus amélioré, Sergei est certes le plus décevant puisqu'il nous avait fait miroiter de belles choses la saison dernière.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Ça respire mieux chez le Tricolore

    Hockey

    Ça respire mieux chez le Tricolore

    Il y a tout juste deux semaines, après un revers affreux de 5-2 encaissé aux mains des Maple Leafs de Toronto, Alex Kovalev confiait être incapable... »

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer