Source ID:; App Source:

Huet: «La chance n'est pas au rendez-vous»

Cristobal Huet... (Photo: André Pichette, La Presse)

Agrandir

Cristobal Huet

Photo: André Pichette, La Presse

Pierre Ladouceur
La Presse

«On a connu un début de rencontre à l'opposé de ce que l'on recherchait, a déclaré Joel Quenneville, l'entraîneur des Blackhawks de Chicago. On voulait mettre de la pression dès la première présence. Or, on leur a donné un but dans la première minute».

Ce but inscrit par Alex Kovalev a été qualifié de cadeau par Cristobal Huet.

«Cela devait être un jeu renversé entre nos deux arrières (Brent Seabrook et Duncan Keith). Mais il y a eu confusion et Alex (Kovalev) a bien anticipé le jeu. Sur son tir, je ne voulais pas prendre la position papillon trop rapidement parce que c'est un joueur habile», a expliqué Huet.

 

Les Blackhawks ont donc entrepris le match avec un recul et ils n'ont jamais été en mesure d'égaler la marque. Ils ont même glissé jusqu'à 0-3 avant de marquer un premier but contre Carey Price en troisième période.

«Ce n'est pas facile à ce stade-ci de la saison de jouer du hockey de rattrapage. L'adversaire vous attend en zone centrale et ils adoptent une position défensive hermétique. Cela provoque des revirements, comme cela a été notre cas ce soir. Dans les circonstances, il faudrait avoir l'aide de l'attaque massive», a noté Quenneville, qui a vu son avantage numérique réduit à néant en six tentatives (8:22 minutes).

«D'autre part, il faut rendre hommage à l'adversaire, qui a disputé un fort match. D'ailleurs, notre gardien a effectué plusieurs arrêts qui nous ont permis de rester dans le match», a conclu Quenneville.

Un Cousin décu

Quant à Huet, on comprendra que le Cousin n'a pas apprécié sa soirée de travail.

«Après le cadeau en première période, il y a eu ce but de Guillaume (Latendresse). La rondelle a frappé quelqu'un et elle est montée dans les airs pour retomber ensuite dans le filet. C'est un peu l'histoire de nos derniers matchs alors que la chance n'est pas au rendez-vous. Mais le Canadien a disputé un bon match. Ils ont été patients. Pour nous, ce n'est pas une soirée réussie», a affirmé Huet.

Pour sa part, le capitaine des Hawks, Jonathan Toews, estime que ses équipiers doivent hausser leur jeu d'un cran: «On est au temps de l'année où il faut augmenter le rythme. Or, au contraire, on est en perte de vitesse. Le tout commence dans notre territoire. Il faut appuyer le porteur et il faut éliminer les mauvaises remises. De plus, il faut travailler à l'unisson. Il y a trop d'efforts individuels gaspillés».

On a eu droit au même discours de la part de Brian Campbell. «Lors de nos récents revers, on a trop souvent accusé un retard tôt dans le match. De plus, on trouve toutes sortes de moyens d'accorder le premier but».

Or, les Blackhawks ont un rendement de 12-19-0-7 lorsqu'ils concèdent le premier but. Ils sont encore moins efficaces avec un recul après deux périodes (2-17-0-4). À leurs 13 derniers matchs (4-7-2), ils ont rarement été les premiers à s'inscrire à la feuille de pointage.

 




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer