Martin Brodeur est de retour, meilleur que jamais. Le gardien des Devils du New Jersey a enregistré le 99e blanchissage de sa carrière en saison régulière, effectuant 24 arrêts à son premier match depuis son opération au coude en novembre, si bien qu'il a aidé les siens à vaincre l'Avalanche du Colorado 4-0, jeudi.

Mis à jour le 26 févr. 2009
ASSOCIATED PRESS

Le blanchissage de Brodeur était son troisième en 11 sorties cette saison. Il est maintenant à quatre jeux blancs du record de 103 détenu par Terry Sawchuk.

>>> Le sommaire du match

Zach Parise, Jamie Langenbrunner, Patrik Elias et Travis Zajac ont trouvé le fond du filet, mais c'est Brodeur qui a volé la vedette, lui qui a signé la 545e victoire de sa carrière, six de moins que la marque de la LNH appartenant à Patrick Roy.

Le quadruple lauréat du trophée Vézina a été accueilli par une ovation debout lorsqu'il s'est présenté sur la patinoire pour l'échauffement d'avant-match. Les spectateurs l'ont applaudi et encouragé chaque fois qu'il touchait la rondelle, même quand il la dirigeait simplement vers le coin.

Même s'il a raté 50 matchs après avoir subi une chirurgie visant à réparer une déchirure au biceps près du coude gauche, Brodeur a été très alerte. Son premier arrêt a été plutôt facile, alors qu'il a bloqué un tir depuis la ligne rouge de Chris Stewart après environ six minutes de jeu.

Les joueurs de l'Avalanche ont quand même obtenu des occasions de marquer. Milan Hejduk a forcé Brodeur à effectuer un bel arrêt de la jambière alors qu'il restait neuf minutes à disputer à la période et il a aussi mis le vétéran de 15 saisons à l'épreuve en récupérant un retour vers la fin de l'engagement.

Brodeur a glissé pour frustrer Ben Guité au début de la deuxième, puis il a trouvé une façon de bloquer un tir de Wojtek Wolski lors d'un jeu de puissance.

Wolski a battu Brodeur lors d'un désavantage numérique quelques minutes plus tard, mais il a alors vu la rondelle frapper le poteau.

Outre la première séquence du dernier tiers et un jeu de puissance en fin de rencontre, Brodeur a eu peu de travail en troisième.

C'a été la frénésie dans la foule quand il a été proclamé la première étoile de la rencontre.