Le médecin a levé un drapeau rouge, mardi matin, après avoir vérifié l'état de l'épaule d'Alex Tanguay.

Mis à jour le 24 févr. 2009
Marc Antoine Godin LA PRESSE

L'attaquant québécois, qui avait une chance de renouer avec l'action mardi soir, ne pourra pas revenir au jeu avant une autre semaine.

«C'est plate un peu parce que j'ai fait tout ce que j'avais à faire, a admis Tanguay. Le médecin m'a quand même dit qu'il était content de mes progrès.

«Peut-être qu'on a dit au début que je serais capable de revenir plus vite, mais le médecin m'avait parlé d'une absence entre 8 et 12 semaines. Je suis dans les temps.»

Voilà un pronostic qui diffère un peu de ce qu'avait suggéré Guy Carbonneau... Quoi qu'il en soit, Tanguay cache mal sa frustration.

«Ça commence à me ronger par en dedans, mentionne l'ailier de 29 ans.

Jamais il ne m'était arrivé une blessure comme ça.»

Son prochain rendez-vous avec le médecin a été fixé à mardi prochain. D'ici là, Tanguay devra s'en tenir aux entraînements en compagnie de ses coéquipiers.

Qualifiant la nouvelle de «décevante», Guy Carbonneau s'est consolé en réitérant qu'à chaque match, de jeunes joueurs emmagasinent en l'absence de Tanguay une expérience qui leur sera assurément bénéfique en séries.

Koivu était là

Si Tanguay n'a pas été en mesure d'affronter les Canucks de Vancouver, le capitaine Saku Koivu, lui, sera au rendez-vous après avoir raté l'entraînement de lundi en raison de la grippe.

«Saku se sentait beaucoup mieux, a indiqué Guy Carbonneau. On s'attend à ce qu'il manque de l'énergie à un moment dans le match, mais on va prévoir le coup.»

Carbo n'a effectué aucun changement à sa formation. C'est donc dire que Steve Bégin et Georges Laraque seront encore une fois retranchés.