Source ID:; App Source:

Bergeron de nouveau K.-O.

Selon les règlements de la LNH, s'il est... (Photo: AP)

Agrandir

Selon les règlements de la LNH, s'il est déterminé que Bergeron souffre d'une commotion cérébrale, il ne pourra revenir au jeu avant au moins une semaine.

Photo: AP

Marc-Antoine Godin
La Presse

Les Bruins de Boston retiennent leur souffle après avoir vu leur Patrice Bergeron être mis K.-O. lors d'une collision avec le défenseur Dennis Seidenberg, des Hurricanes de la Caroline. Le verdict n'est pas encore tombé, mais le centre de 23 ans a vraisemblablement été victime d'une deuxième commotion cérébrale en carrière.

La scène se déroulait samedi après-midi à Boston, où les Bruins ont pris la mesure des Hurricanes 4-2.

Avec un plus de 11 minutes à faire en deuxième période, Bergeron a tenté de mettre Seidenberg en échec alors que ce dernier effectuait une sortie de zone.

Seidenberg s'est alors protégé, lui présentant son épaule droite, et c'est Bergeron qui, mal positionné, a encaissé l'impact.

L'attaquant originaire de L'Ancienne-Lorette a paru sonné avant même de tomber sur la patinoire, où il est resté étendu durant près de trois minutes.

Bergeron a finalement été escorté hors de la patinoire par ses coéquipiers Marc Savard et Chuck Kobasew.

«J'avais bien vu l'impact, mais j'ai voulu revoir les reprises pour m'en assurer et il est clair qu'il ne s'agit pas d'un coup vicieux. Ce n'est qu'une collision», a déclaré l'entraîneur Claude Julien après le match.

«Les médecins se sont occupés de lui et je n'ai aucune idée de la gravité de la situation. Nous avons tous vu le jeu et les images et il est clair qu'il a été sonné. J'ai parlé aux médecins pendant le deuxième entracte et nous n'avons pas encore de verdict à offrir.»

Selon le Boston Globe, Bergeron a été conduit à un hôpital dans les environs de Boston afin d'y être examiné alors que les Bruins, eux, s'envolaient pour St-Louis en vue d'un affrontement contre les Blues, demain soir.

Pas aussi efficace

Selon les règlements de la LNH, s'il est déterminé que Bergeron souffre d'une commotion cérébrale, il ne pourra revenir au jeu avant au moins une semaine.

Mais en raison de son passé médical, il pourrait s'agir là du scénario le plus optimiste. Le 27 octobre 2007, Bergeron a subi une violente mise en échec par derrière administrée par Randy Jones, des Flyers de Philadelphie.

Il a raté 72 matchs par la suite, soit la balance du calendrier.

Après 11 mois d'inactivité, Bergeron était revenu dans la formation pour le début de la saison. Il n'affichait cependant pas son brio naturel.

Mais au sein d'une formation qui compte maintenant beaucoup de profondeur, sa fiche de quatre buts et 18 points en 31 matchs n'inquiétait pas autant.

L'effet des commotions cérébrales étant souvent décuplé à mesure qu'elles se produisent, ç'aurait été une victoire en soi que Bergeron dispute la saison complète sans subir de blessure.

Mais le choc d'aujourd'hui vient contrecarrer ses plans.




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer