Source ID:; App Source:

Komisarek attend encore le feu vert

Mike Komisarek... (Photo: Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Mike Komisarek

Photo: Bernard Brault, La Presse

Il faisait bon voir Mike Komisarek s'exercer de nouveau à la ligne bleue, hier, en compagnie du reste de l'équipe.

Mais ça ne l'empêchera pas de rater ce soir un 16e match consécutif alors que le Tricolore rend visite aux Hurricanes en Caroline-du-Nord.

«Je n'ai pas encore reçu le feu vert des médecins pour m'entraîner avec contacts», a expliqué le défenseur de 26 ans, qui est à l'écart du jeu depuis le 15 novembre en raison d'une blessure à l'épaule.

«Je peux me permettre d'être combatif à l'entraînement, mais il y a une barrière mentale qu'il me reste à franchir.»

C'est encore le match de jeudi, face aux Flyers de Philadelphie, que Komisarek a ciblé pour effectuer son retour dans la formation.

«On a d'abord cru qu'il y avait une possibilité qu'il puisse jouer, mais on veut éviter de prendre un risque», a reconnu l'entraîneur-chef Guy Carbonneau.

«On aurait aussi pu l'emmener pour qu'il s'entraîne avec nous, mais avec notre nouveau centre d'entraînement, il est mieux d'être ici dans le gymnase et de se préparer pour jeudi.»

Komisarek est bien d'accord. «Je crois qu'à terme, on aura tous les outils au centre d'entraînement pour permettre aux joueurs blessés de revenir au jeu plus vite.

«La technologie et le savoir à la disposition des thérapeutes est phénoménal.»

La défense a tenu le coup

Il ne fait aucun doute que l'absence de Komisarek s'est fait ressentir. Le Tricolore a maintenu une fiche peu impressionnante de 7-5-3 en 15 rencontres depuis qu'il est tombé au combat.

Par contre, force est d'admettre que l'équipe a tenu le coup défensivement!

Dans les 15 derniers matchs, le Canadien n'a alloué en moyenne que 2,33 buts par match, comparativement à une moyenne de 2,66 avant la blessure de Komisarek.

L'autre chose qui prouve que son absence a forcé le Tricolore à resserrer son jeu défensif, c'est le nombre de lancers accordés à l'adversaire. En début de saison, avec le gros numéro 8 dans la formation, le CH accordait 31,3 tirs en moyenne par match. Il a réduit ce nombre à 28,7 tirs lors des 15 derniers matchs.

Bon, tout cela est bien beau, mais il ne se trouvera pas un chrétien pour regretter le retour au jeu de Komisarek dans quelques jours!

Price ce week-end?

Georges Laraque a lui aussi sauté sur la patinoire du Complexe sportif Bell en compagnie de ses coéquipiers, mais il est rentré au vestiaire à mi-chemin de l'entraînement.

«Le fait qu'il ait patiné ce matin est un bon signe, mais il ne jouera pas demain (aujourd'hui)», a indiqué Carbo.

Quant à Carey Price, son rhume guérit bien et sa mystérieuse blessure au bas du corps aussi.

Le jeune gardien s'est entraîné en gymnase, hier, et n'a pas accompagné les siens à Raleigh. Au contraire de Komisarek, Price ne peut pas rêver d'un retour au jeu contre les Flyers, mais les deux matchs en 24 heures que va disputer le Canadien ce week-end pourraient servir de rampe de lancement.

«S'il peut avoir deux bons entraînements avec l'équipe, mercredi et jeudi, ça lui permettra peut-être de participer à l'un des deux matchs du week-end», a précisé Carbo en parlant des rencontres face aux Sabres de Buffalo et aux Hurricanes.

 




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer