Source ID:; App Source:

Pas égoïste, ce Patrik Elias

Patrick Elias a sauté dans les bras de... (Photo: PC)

Agrandir

Patrick Elias a sauté dans les bras de Zach Parise après le but de la victoire.

Photo: PC

Pierre Ladouceur
La Presse

Patrik Elias n'est pas un joueur égoïste. Il a démontré que les succès de l'équipe passaient bien avant ses marques personnelles.

L'ailier gauche des Devils a en effet marqué le 15e but de sa carrière en prolongation, contre les Flyers à Philadelphie, jeudi soir, ce qui le place au premier rang à ce chapitre dans l'histoire de la LNH avec Jaromir Jagr et Mats Sundin.

 

Or, hier soir en prolongation, lors d'un avantage numérique, Elias s'est retrouvé à la droite de Carey Price. Il a alors repéré Zach Parise à la gauche du gardien et ainsi préparé le but de la victoire.

«Je n'ai jamais douté qu'il allait me passer la rondelle. Dans ce genre de situation à quatre contre trois, on a discuté récemment du besoin de cerner le gardien pour réussir une passe transversale», a avoué l'auteur du but gagnant.

Quant à Elias, il a surtout souligné que le but de Jamie Langenbrunner en période médiane avait survolté l'équipe: «On s'est alimentés de ce but pour jouer avec énergie. Le match aurait pu avoir un pointage beaucoup plus élevé sans le brio des deux gardiens. Puis, on a finalement pu l'emporter en prolongation en profitant du jeu de puissance.»

Grâce à cette victoire, les Devils complètent un voyage de cinq matches où ils ont présenté une fiche de quatre victoires et un seul revers. C'est un exploit en l'absence de leur as gardien Martin Brodeur.

«C'est une grosse victoire sur la route après avoir concédé le premier but dans cet amphithéâtre. Je dois souligner qu'on a joué un match solide dans toutes les phases du jeu. Mais on a surtout joué de manière magistrale à compter de la deuxième période», a souligné l'entraîneur Brent Sutter.

«Quant à Scott Clemmensen, il a livré une très belle performance. Il n'a sûrement pas apprécié le premier but qu'il a accordé. Mais il a été impeccable par la suite. D'ailleurs, c'est un gars calme qui ne se laisse pas déranger facilement», a noté Sutter.

«Finalement, sur le but de la victoire, on avait établi une stratégie au banc et les gars ont exécuté le plan à perfection. On peut maintenant savourer notre journée de congé et on reprend le collier lundi», a conclu Sutter.

 




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer