Ryan O'Byrne est sur la patinoire du Centre Bell. Il ne semble pas avoir passé la nuit debout, hanté par son premier but de la saison, but qu'il a marqué dans son propre filet... Vous connaissez l'histoire.

François Gagnon LA PRESSE

Cela dit, contrairement à ses prétentions dans le vestiaire du Canadien après la rencontre, le soleil ne s'est pas levé sur Montréal ce matin. En fait non. Il s'est peut-être levé, mais on ne le sait pas vraiment, car ce sont la neige et les nuages qui enveloppaient la Grande Ville aux aurores.

Mais il doit faire soleil quelque part. Peut-être même dans la tête de Ryan O'Byrne qui ne pourra quand même pas broyer du noir indéfiniment avec ça...

Qu'est-ce qui se passe au Centre Bell.

Pas grand-chose honnêtement.

Ah oui! Comme tous ses coéquipiers, O'Byrne dirige des tirs frappés ans un filet désert en guise d'échauffement. Vous savez quoi, il vient de frapper le poteau. Pas de danger que cela lui serait arrivé hier...

À part ça?

Guillaume Latendresse et Georges Laraque ont rejoint leurs coéquipiers sur la glace.

Blessé à l'épaule, Guillaume a raté les deux derniers matchs.

Blessé à l'aine, Georges n'a pas affronté les Islanders hier.

Pourraient-ils jouer demain à Detroit?

On peut en douter. Au moins dans le cas de Laraque qui a vite retraité au vestiaire après avoir effectué deux ou trois tours de patinoire. Il peinait à patiner. Plus qu'à l'habitude...

Le Canadien s'entraîne légèrement avant de faire l'envolée vers Detroit où il affrontera les Wings demain.

Les Wings ont perdu 3-2 en prolongation à Vancouver hier. C'était leur première défaite après cinq victoires de suite.

De fait, les Wings n'ont pas subi de revers en temps réglementaire à leurs neuf dernières rencontres. De fait, ils n'ont subi que deux défaites en temps réglementaire cette saison.

Leur fiche : 14 victoires, 2 défaites, 4 revers en prolongation et aucun en tirs de barrage.

Exception faite de Mike Komisarek, tous les joueurs sont sur la patinoire...