Bob Gainey n'était pas d'humeur à causer de Mats Sundin, aujourd'hui, au Centre Bell. Il a tourné les talons dès qu'on lui a demandé des nouvelles de son escapade en Californie. «Ce ne sont que des rumeurs», a-t-il lancé en s'éloignant.

Marc Antoine Godin LA PRESSE

C'est pourtant un secret de Polichinelle qu'il s'est rendu à Los Angeles afin de constater les progrès de Sundin dans sa remise en forme. Plusieurs sources ont d'ailleurs indiqué qu'avant de rejoindre l'équipe à Ottawa, mercredi soir, Gainey avait rencontré le vétéran joueur de centre.

Ces démarches replacent-elles vraiment le Canadien dans la course aux services de Sundin? «Le Canadien est dans la course comme il l'était avant», a confié à La Presse J.P. Barry. Ce dernier a toutefois précisé que le Tricolore n'avait encore déposé aucune offre concrète au clan Sundin. Si ça devait se produire, Gainey aurait intérêt à être créatif s'il veut répondre aux exigences du Suédois. Car avec un peu plus d'un million de dollars disponibles sous le plafond salarial, il serait forcé de liquider certains autres salaires. Mais il y a peut-être une autre raison pour laquelle Gainey n'a pas fait d'offre à Sundin. C'est que l'absence prolongée de Mike Komisarek pourrait l'inciter à trouver du renfort en défensive plutôt qu'au centre...