Mondial junior: les États-Unis remportent le bronze

Les États-Unis ont obtenu une médaille pour une... (Photo Nathan Denette, PC)

Agrandir

Les États-Unis ont obtenu une médaille pour une troisième année de suite, ce qui représente la plus longue séquence du pays au Championnat mondial de hockey junior.

Photo Nathan Denette, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
John Wawrow
Associated Press
Buffalo

Trent Frederic a marqué quatre buts pour mener les États-Unis vers une écrasante victoire de 9-3 contre la République tchèque, vendredi, lors du match de la médaille de bronze du Championnat mondial de hockey junior.

Kieffer Bellows a touché la cible deux fois, dont une sur un tir de pénalité, et il a ajouté une mention d'assistance. Joey Anderson et Patrick Harper ont tous deux récolté un but et une aide alors que Ryan Poehling a fourni l'autre réussite des Américains.

Jake Oettinger a conclu l'affrontement avec 28 arrêts, stoppant les 13 premiers lancers auxquels il a fait face avant d'accorder deux buts sur trois tirs dans les trois premières minutes du troisième engagement.

Les États-Unis, qui étaient les champions en titre du tournoi, ont rebondi après avoir perdu 4-2 contre les Suédois, la veille, lors d'une des deux demi-finales. Ils ont obtenu une médaille pour une troisième année de suite, ce qui représente la plus longue séquence du pays à cet événement.

Radovan Pavlik a amassé un but et une mention d'aide pour les Tchèques. Martin Kaut et Daniel Kurovsky ont aussi enfilé l'aiguille. Malgré sa défaite, la République tchèque a connu son meilleur résultat depuis 2005, alors qu'elle avait remporté la médaille de bronze.

Le gardien Josef Korenar a alloué trois buts sur 16 tirs avant d'être chassé de la rencontre après le but d'Anderson, au deuxième vingt. Korenar a retrouvé son filet pour amorcer la troisième période et il a repoussé neuf lancers après que Jakub Skarek eut condédé quatre buts.

Plus tard vendredi, la Suède croisera le fer avec le Canada pour l'obtention de la médaille d'or.

Frederic, un choix de première ronde des Bruins de Boston en 2016, est passé à un but d'égaler le record des États-Unis pour le plus grand nombre de réussites dans un match à ce tournoi. Wally Chapman avait fait bouger les cordages cinq fois contre la Suisse, en 1984, et Chris Bourque avait aussi réalisé l'exploit contre la Norvège, en 2005.




Infolettre Rondelle Libre

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer