Source ID:; App Source:

Mondial de hockey junior: Montréal et Toronto confirmés

Le propriétaire et chef de la direction du... (Photo André Pichette, La Presse)

Agrandir

Le propriétaire et chef de la direction du Canadien, Geoff Molson, le président et chef de la direction de Hockey Canada, Bob Nicholson, et le président de Maple Leafs Sports and Entertainment, Tim Leiweke.

Photo André Pichette, La Presse

Robert Laflamme
La Presse Canadienne

Il n'y a que Hockey Canada qui peut unir les destinées du Canadien et des Maple Leafs de Toronto pour un projet comme l'organisation du Championnat mondial junior.

«Ce n'est pas un mariage avec les Maple Leafs, a corrigé le propriétaire et chef de la direction du Canadien Geoff Molson, jeudi. C'est plutôt un partenariat.

«Sur la glace, nous sommes de grands rivaux. Mais à l'extérieur, nous sommes fiers d'être des partenaires», a-t-il ajouté en souriant.

Hockey Canada, de concert avec la Ligue canadienne de hockey (LCH), a confirmé que les villes de Montréal et de Toronto avaient obtenu l'organisation du Championnat mondial junior en 2015 et en 2017.

L'organisme a d'abord communiqué la nouvelle dans son site internet, jeudi matin, puis tenu des conférences de presse dans les deux villes. Celle de Montréal a eu lieu au Centre Bell, en matinée.

Hockey Canada a choisi les deux grandes métropoles, il y a plusieurs mois, plutôt que de soumettre à la Fédération internationale de hockey sur glace (FIHG) une candidature toute québécoise Montréal-Québec.

«Nous discutions avec les gens de Montréal et de Toronto depuis un bon moment, a expliqué le président et chef de la direction de Hockey Canada, Bob Nicholson. Il y a plusieurs facteurs qui militaient en faveur des deux villes.

«Les villes de Québec et de Halifax ont organisé le Championnat du monde senior en 2008, a-t-il repris, et elles ont fait du travail formidable. Nous jugions que c'était au tour de Montréal et de Toronto d'organiser un événement.

«Nous savons que notre décision va décevoir des villes.»

Nicholson a rappelé qu'il est déjà acquis que le pays sera de nouveau l'hôte de la compétition en 2019 et en 2021.

Il n'a pas voulu s'avancer quant à l'identité d'éventuelles villes hôtes, disant que le processus de mises en candidature sera enclenché après le tournoi de 2015. Il a reconnu que Québec, avec son amphithéâtre flambant neuf, représentera une destination attrayante.

Ce sera les 11e et 12e fois que le Canada accueillera le championnat junior de la FIHG. Les derniers co-hôtes ont été les villes albertaines de Calgary et d'Edmonton, en 2012.

Montréal et Toronto présenteront la ronde préliminaire d'un groupe pour chacun des événements. Toronto tiendra la ronde des médailles en 2015 et Montréal l'accueillera en 2017. L'équipe nationale junior du Canada sera basée à Montréal pour la ronde préliminaire en 2015 et à Toronto en 2017.

«En 2017, le tournoi marquera le début de plusieurs festivités à Montréal, a relevé Geoff Molson, comme le 375e anniversaire de fondation de la ville et le 50e anniversaire d'Expo 67.»

Nicholson a chiffré les retombées économiques pour les deux tournois à 200 millions $. Un estimé qu'il juge réaliste, en se basant sur les retombées de près de 90 millions$ que le tournoi en Alberta a générées en 2012.

Le gouvernement du Québec apporte une contribution de 2 millions $ et celle de la ville de Montréal est à hauteur de 1 million$.

Les profits des tournois seront redistribués en partie dans le hockey mineur des deux provinces hôtes, qui comptent pour 65 pour cent du membership de Hockey Canada.

En 2012, les villes de Calgary et d'Alberta ont dégagé un surplus financier de 21 millions $, en améliorant le record d'affluence au Mondial junior, avec 444 718 spectateurs (une moyenne de 14 500 personnes par match).

Nicholson croit qu'on améliorera le record dès 2015.

Le Championnat mondial junior effectuera un retour en sol québécois pour la première fois depuis le passage de Wayne Gretzky en 1978. Cette année-là, Montréal avait été une des villes hôtes, avec Hull, Québec, Chicoutimi et même Cornwall, en Ontario.




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer