Le Canadien de Montréal repêchera troisième en juin. À tous les samedis, La Presse vous offre un portrait d'un des 10 principaux espoirs en prévision du repêchage de la LNH, selon une liste établie par notre journaliste Mathias Brunet. Cette semaine, à la quatrième position, l'ailier Filip Forsberg.

Mathias Brunet LA PRESSE

Il n'y a aucun lien de parenté entre Filip et Peter Forsberg. Et aucune comparaison sur la glace non plus.

Peter Forsberg était un centre créatif, fougueux, rapide. Un joueur autour duquel on pouvait bâtir un club.

Filip Forsberg est un ailier costaud capable de marquer des buts. Il est fiable défensivement et travaillant, mais il n'est pas de la trempe de Peter.

Il a présenté des statistiques modestes au Championnat mondial junior cet hiver avec une mention d'aide en six matchs, mais son club a enlevé l'or. Il a fait beaucoup mieux contre des jeunes de son âge ce printemps au Championnat mondial des moins de 18 ans avec sept points, dont cinq buts, en six matchs avec la jeune formation suédoise dont il était le capitaine.

On parle dans son cas d'un choix sûr, qui n'est pas très loin d'aider un club de la LNH, costaud, habile, opportuniste, mais certains le trouvent un tantinet unidimensionnel.

«Il a été à la hauteur lors des gros matchs que la Suède devait gagner, nous a confié le dépisteur d'un club de la LNH récemment. Il est gros, il est fort et il possède un superbe coup de patin. Mais il pourrait être plus constant, et plus créatif surtout. Il doit apprendre à ne pas essayer de tout faire par lui-même. On parle d'un top 6, mais pas d'un joueur autour duquel on construit.»

Il est très difficile de prédire où sera repêché Forsberg. Les Oilers d'Edmonton tendent de plus en plus vers le défenseur Ryan Murray au premier rang.

Nail Yakupov est probablement l'attaquant le plus talentueux de ce repêchage, mais les Blue Jackets, qui repêchent deuxièmes, ont été échaudés par les Russes ces dernières années.

Nikolai Zherdev, choisi au quatrième rang de l'extraordinaire repêchage de 2003, a été échangé après quelques saisons en deçà des attentes et il joue désormais dans la KHL.

Nikita Filatov, sixième au total en 2008, qu'on disait pourtant très motivé à l'idée de jouer dans la LNH, a fait faux bond à l'Amérique du Nord à la première difficulté.

Si Columbus veut un attaquant, il pourrait jeter son dévolu sur Forsberg, considéré comme un choix sûr.