Source ID:; App Source:

Michelle Wie devient une membre régulière de la LPGA

Michelle Wie... (Photo: PC)

Agrandir

Michelle Wie

Photo: PC

Doug Ferguson
Associated Press
Daytona Beach, Floride

Michelle Wie a participé pour la première fois à des tournois de la LPGA alors qu'elle fréquentait la septième année, attirant les foules à cause de sa jeunesse et de la puissance de ses coups, sans toutefois mériter le respect des autres joueuses en raison du traitement préférentiel qui lui était accordé.

Au fil des sept dernières années, Wie a participé à 62 tournois, dont 53 à titre de joueuse invitée ou grâce à une exemption. La prochaine fois, la golfeuse hawaïenne de 19 ans pourra dire qu'elle est à sa place.

Wie a amorcé la journée de dimanche avec trois bogeys consécutifs, avant de se ressaisir malgré les forts vents qui balayaient le parcours LPGA International de Daytona Beach, et sa carte de 74, deux coups au-dessus de la normale, lui a permis de se classer confortablement parmi les 20 premières, pré-requis incontournable pour devenir membre à part entière du circuit féminin.

«La sensation est agréable, a admis Wie. J'ai vraiment mérité ma place. J'ai franchi les étapes de la qualification.

J'ai avalé ma pilule. Et je l'ai gagnée. Ca fait du bien. C'est comme obtenir son diplôme d'études secondaires», a-t-elle comparé.

Wie a terminé l'épreuve de qualification en septième position et elle évoluera à titre de recrue en 2009, tout comme Stacy Lewis, qui a inscrit des oiselets lors des deux derniers trous pour un score de 69 et une victoire par trois coups.

Lewis a dû franchir les étapes de qualifications, elle aussi, parce que la LPGA refuse d'inclure les gains récoltés à l'Omnium féminin des Etats-Unis, où Lewis s'était classée troisième à son premier tournoi professionnel, en juin dernier.

«On m'a fermé la porte en quelques occasions, mais ils ne pourront plus le faire», a rappelé Lewis.

Les Canadiennes Angela Buzminski (71) et Samantha Richdale (72) ont terminé à égalité au 25e rang avec des scores de 357, à deux coups de la 20e place.

Wie a fait savoir qu'elle retournerait à l'Université Stanford pour compléter sa session d'hiver, mais elle envisage jouer sur une base régulière au sein de la LPGA l'année prochaine. Parce qu'elle n'était pas une membre à part entière du circuit, Wie avait le droit de participer à seulement six tournois réguliers, ainsi qu'à l'Omnium des Etats-Unis et l'Omnium britannique.

«Dorénavant, je jouerai quand je le voudrai, pas seulement quand on me le demandera, et je ne serai pas limitée à six tournois, a déclaré Wie. Je pourrai choisir. Je pourrai participer à deux ou trois tournois consécutifs et me bâtir un rythme. J'adore vraiment ce sport et je veux jouer souvent. Je vais profiter de ce laissez-passer.»

Mais Wie n'écarte pas la possibilité de se mesurer aux hommes. La golfeuse hawaïenne n'a jamais franchi le seuil de qualification en huit tentatives au sein de la PGA, malgré deux rondes de 68 à l'Omnium Sony, le meilleur score enregistré par une femme lors d'une compétition contre les hommes. Wie a pris part à six autres tournois face à des golfeurs masculins et franchi le seuil de qualification une seule fois, en Corée du Sud.

«C'est quelque chose que je veux essayer, a-t-elle admis. Si je commence un projet, je suis le genre de personne qui veut le mener à terme. Depuis que je joue au golf, c'est un objectif que j'ai toujours voulu atteindre.»

Mais maintenant qu'elle a obtenu sa carte, Wie pourra regarder devant et oublier ses péripéties passées.

«Vous n'êtes jamais ce que vous étiez quand vous aviez 14 ou 15 ans, de faire remarquer Wie. Vous allez de l'avant. Je suis une personne complètement différente.»




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer