(Lancaster) Yuka Saso a gagné l’Omnium féminin des États-Unis pour une deuxième fois en carrière, dimanche.

Saso a remis une carte de 68 (moins-2) sur le parcours du club de golf Lancaster, écrivant au passage une page d’histoire particulière.

La golfeuse de 22 ans avait triomphé en 2021, devenant la première joueuse des Philippines à gagner ce tournoi. Puis, en 2024, elle a remporté le titre alors qu’elle portait les couleurs du Japon.

Peu importe les allégeances, Saso a offert une magnifique performance, inscrivant quatre oiselets en cinq trous sur le deuxième neuf. Pendant ce temps, d’autres golfeuses se sont effondrées autour d’elle.

Minjee Lee, qui menait par trois coups sur le premier neuf, a commis deux doubles bogueys sur les neuf de retour. Wichanee Meechai a glissé au classement en raison d’un triple boguey réalisé tôt dans la ronde.

Andrea Lee a également été victime d’un double boguey et n’a pas été en mesure de se ressaisir.

Saso a tout de même commis quelques erreurs. Elle a enregistré un double boguey au sixième trou, une normale-3, pour accuser un retard de quatre coups derrière Minjee Lee.

Saso a amorcé sa séquence d’oiselets au 12e fanion. Elle a couronné le tout lors d’une courte normale-4 au 16e trou, effectuant deux coups roulés pour le quatrième et dernier oiselet.

Saso a indiqué qu’elle aurait souhaité jouer pour les deux nations, alors que sa mère vient des Philippines et que son père vient du Japon. Elle a décidé de changer de citoyenneté avant de fêter son 21e anniversaire de naissance.

Saso avait remporté les grands honneurs en prolongation au club de golf Olympic, à San Francisco. À Lancaster, elle a gagné par trois coups grâce à un pointage cumulatif de moins-4.

La Québécoise Maude-Aimée Leblanc a joué 75 pour conclure le tournoi à égalité en 58e position.