(Hamilton) L’Écossais Robert MacIntyre a remis une carte de 66 (moins-4) à l’Omnium canadien de la PGA, samedi, pour prendre la tête du classement au terme de la troisième ronde.

MacIntyre avait amorcé la journée à égalité avec le Néo-Zélandais Ryan Fox. Les deux hommes avaient deux coups d’avance sur le reste du peloton.

Mais Fox s’est contenté de la normale pour se retrouver en deuxième position, qu’il partage avec le Canadien Mackenzie Hughes (67), à moins-14.

Si Hughes parvient à effacer son déficit de quatre coups sur MacIntyre lors de la dernière ronde, ce sera la première fois en 110 ans que des Canadiens gagnent deux éditions consécutives du championnat national de golf masculin.

« Je n’ai jamais été encouragé comme ça, jamais, parce que quand je joue aux États-Unis, je ne suis pratiquement personne, a déclaré Hughes, originaire de Dundas, en Ontario. En étant ici à la maison, vous avez l’impression qu’ils vous poussent vraiment à faire mieux.

« J’ai réussi un coup roulé au 10e, et j’ai eu la chair de poule parce que la foule s’est emportée. J’ai l’impression que je me souviendrai de certains moments longtemps. »

Nick Taylor était devenu le premier Canadien à remporter le tournoi en près de sept décennies, l’année dernière.

Deux fois champion de l’évènement, Rory McIlroy était toujours l’un des favoris de la foule samedi. Les encouragements se faisaient entendre chaque fois qu’il calait un oiselet. Sa carte de moins -5 lui a permis de se remettre de celle de plus-2 de vendredi, le plaçant en 11e position.

« Je me sens comme un Canadien honoraire à ce stade et le soutien que je reçois ici est incroyable, a déclaré McIlroy, qui a remporté son premier Omnium canadien sur le même parcours en 2019. Je n’arrête pas de le dire, mais c’est juste un plaisir de jouer dans une ambiance comme ça.

« La foule est tellement bonne et enthousiaste, elle est impatiente de vivre une journée de plus. »

Le Canadien Corey Conners (67) est ex aequo avec McIlroy. Taylor Pendrith (66) accuse un coup de retard, au 15e échelon.