(Jersey City) Tony Finau a attendu plus de cinq ans et a disputé plus de 140 tournois avant de goûter à nouveau à la victoire.

Doug Ferguson Associated Press

Il y est parvenu lundi en trou de prolongation, à l’Omnium Northern Trust.

Après avoir brillé en deuxième moitié de parcours, il a profité d’une bévue de Cameron Smith au trou additionnel, le 18e.

Smith y a envoyé son coup de départ hors limite.

Finau avait trois coups de retard avant une séquence oiselet-aigle-oiselet à compter du 12e trou, au club Liberty National. Il a couronné la séquence avec un roulé de 30 pieds.

Finau a ramené une carte de 65, six coups sous la normale.

« Ç’a m’a pris à peu près tout ce que j’avais », a dit Finau, un golfeur de 31 ans de l’Utah.

Smith a également ajouté deux oiselets tard dans la ronde. Au 18e en jeu régulier, l’Australien aurait gagné s’il avait calé un roulé de 25 pieds. Il a joué 67.

Ils ont inscrit un total de 264, vingt coups sous la normale.

Sur le trou supplémentaire, Smith a tellement raté son coup de départ que la balle est allée au-delà de la paroi séparant le terrain du bord de la rivière Hudson. Finau avait logé sa balle au milieu de l’allée.

PHOTO JOHN MINCHILLO, ASSOCIATED PRESS

Tony Finau et Cameron Smith

Depuis sa victoire à Porto Rico au printemps 2016, Finau comptait huit deuxièmes places, dont trois en prolongation, et 11 résultats dans le top 3.

L’un des joueurs les plus sympathiques de la PGA, Finau est propulsé au sommet du classement de la Coupe FedEx, et en sixième place pour le classement de la Coupe Ryder.

Il lui reste un évènement pour rester dans le top 6, qui représente une qualification automatique. En tous les cas, il semble que ce sera difficile pour Steve Stricker de ne pas le choisir dans le clan américain.

Jon Rahm a joué 69 pour 266. Son premier boguey est survenu au 15e, où il a raté un roulé de six pieds. Il en a commis un autre au 18e.

« C’est dur à avaler, mais mon fils m’a remis le sourire au visage, a dit Rahm. Alors ce n’est pas trop pire. »

Les Canadiens Corey Conners (70-271) et Mackenzie Hughes (70-275) ont fini en huitième et en 27e positions, respectivement.

La dernière ronde avait été reportée d’une journée, suite à la menace de ce qui était l’ouragan Henri.

Le Northern Trust, dont la dotation est de 9,5 millions de dollars, était la première épreuve du triptyque de la Coupe FedEx, impliquant 125 golfeurs. Seuls les 70 premiers du classement à l’issue de ce tournoi participeront jeudi à la deuxième étape, le Championnat BMW, à Owings Mills dans la banlieue de Baltimore.

Le grand gagnant de la Coupe FedEx percevra 15 millions de dollars, au terme de l’étape finale, le Tour Championship, à Atlanta du 2 au 5 septembre.

Avec Agence France-Presse

Classement final

 1. Tony Finau (É.-U.) -20 (67-64-68-65-4) (1er trou de prolongation

 2. Cameron Smith (AUS) -20 (69-68-60-67) 

 3. Jon Rahm (ESP) -18 (63-67-67-69) 

 4. Tom Hoge (É.-U.) -15 (69-64-67-69) 

. Alexander Norén (SUE) -15 (69-64-70-66) 

. Justin Thomas (É.-U.) -15 (63-69-67-70) 

  7. Erik van Rooyen (RSA) -14 (69-67-62-72) 

  8. Corey Conners (CAN) -13 (70-69-62-70) 

. Keith Mitchell (É.-U.) -13 (68-64-70-69) 

. Kevin Na (É.-U.) -13 (67-66-70-68)