(Ridgeland) Garrick Higgo a décroché sa première victoire sur le circuit de la PGA en triomphant au Championnat Palmetto, dimanche, profitant de la mauvaise fin de ronde de Chesson Hadley.

Mis à jour le 13 juin 2021
Pete Iacoballi Associated Press

En avance par deux coups avant de s’élancer au 16e trou, Hadley a commis trois bogueys consécutifs pour terminer sa journée, et il a dû se contenter de la deuxième place.

Higgo a joué 68 (-3) pour terminer le tournoi à -11.

Le Sud-Africain de 22 ans a obtenu sa première victoire à son deuxième tournoi sur le circuit de la PGA. Son triomphe lui assurera une place sur le circuit jusqu’en 2023.

« C’est incroyable, a assuré Higgo. Je suis demeuré patient toute la semaine. »

Pendant ce temps, Hadley a vécu les émotions opposées, lui qui semblait en plein contrôle du tournoi à -13 avec trois trous à jouer.

Il a d’abord envoyé sa balle dans un obstacle au 16e, avant de rater le vert aux 17e et 18e trous pour échapper la victoire.

« Je peux concevoir de quoi ça avait l’air à la télévision, parce que de mon point de vue, c’était franchement horrible, a avoué Hadley. C’est à peine si j’étais capable de garder ma balle sur la Terre. »

Hadley a joué 75, suivant des rondes de 65, 66 et 68.

Il a glissé au deuxième rang à -10, à égalité avec Hudson Swafford (66), Doc Redman (67), Jhonattan Vegas (67), Tyrrell Hatton (68) et Bo Van Pelt (68).

Après avoir joué la normale à son dernier trou, Higgo s’est préparé pour un trou de prolongation.

Mais Hadley a raté un roulé de 10 pieds pour la normale, ce qui a procuré la victoire au Sud-Africain.

Higgo a réussi un aigle au 12e et trois oiselets.

Le numéro un mondial Dustin Johnson s’est momentanément rapproché de la tête au milieu de la ronde, grâce à des oiselets aux 10e, 12e et 13e trous.

Il a toutefois ruiné ses chances avec un double boguey au 16e. L’Américain a finalement remis une carte de 70 pour terminer à égalité en 10e place.

Le Canadien Nick Taylor a joué 72 pour terminer à égalité au 44e rang, à -2.

Son compatriote Roger Sloan a grimpé de sept places avec une ronde finale de 68. Il a joué la normale pour l’ensemble du tournoi et a terminé à égalité au 52e échelon.

Les golfeurs se déplaceront maintenant vers le Oakmont Country Club en Pennsylvanie pour l’Omnium de golf des États-Unis, qui sera présenté la fin de semaine prochaine.