(McKinney, Texas) Sam Burns détient toujours la position de tête à la veille de la ronde finale du tournoi AT & T Byron Nelson, même si le favori de la foule Jordan Spieth a de nouveau été brillant au 18e trou.

Schuyler Dixon Associated Press

Burns a remis une carte de 69 (- 3) samedi pour conserver un coup d’avance devant le Sud-Coréen K. H. Lee, qui a joué pour 67. Matt Kuchar et Charl Schwartzel ont tous deux joué une ronde de 66 pour terminer la journée à trois coups du meneur, tout comme Alex Noren, qui a joué pour 70.

Les groupes passeront de deux à trois golfeurs qui s’élanceront du premier et du 10e tertre, dimanche, alors que de fortes pluies sont attendues. Sans interruption, le tournoi devrait se terminer quatre heures plus tôt qu’à l’habitude.

Spieth a de nouveau réussi un aigle au 18e trou, une normale 5. Il en avait réussi un lors de la première ronde, ce qui lui avait permis de prendre momentanément le premier rang du classement des meneurs.

Cette fois, Spieth a calé un court roulé pour réussir l’aigle. Il avait placé sa balle tout juste derrière la coupe avec son deuxième coup.

Comme elle l’avait fait jeudi, la foule a fortement réagi lorsque Spieth, qui est natif de la région de McKinney, a réussi l’aigle au dernier trou.

Seamus Power a calé un long roulé au 15e trou pour jouer une ronde de 67. Il a terminé la journée à égalité avec Doc Redman (69) au septième rang à moins-16.

Burns a commis son premier boguey du tournoi au premier trou, samedi, et il en a ajouté un deuxième au sixième trou. Il a raté sa tentative pour un aigle au 18e par quelques centimètres.

Lee a réussi des oiselets à quatre de ses sept derniers trous. Il avait rejoint Burns en tête, mais l’Américain s’est assuré de terminer la journée avec un coup d’avance grâce à son aigle au dernier trou.

Le Canadien Roger Sloan a remis une carte de 69 pour s’établir à égalité au 18e rang (- 13).

Son compatriote Michael Gligic glissé au 59e rang (- 7), après une ronde de 72.