(Scottsdale) Brooks Koepka a réussi un aigle au 17e trou grâce à un coup d’approche de 32 verges pour briser une égalité au sommet du classement avant d’inscrire la normale au dernier trou pour remporter l’Omnium de golf de Phoenix par un coup, dimanche.

John Nicholson
Associated Press

Face à un déficit de cinq coups sur Jordan Spieth et Xander Schauffele avant d’aborder la ronde finale, Koepka a signé une carte de 65, six coups sous la normale, pour une fiche cumulative de 265, 19 coups sous le par.

Au 17e trou, une normale-4 de 334 verges, Koepka a utilisé un bois d’allée au départ et a expédié sa balle sur une distance de 305 verges, à court et à la gauche du vert.

Il a ensuite envoyé sa balle dans la coupe sous les cris des quelques 5000 spectateurs présents.

De retour en santé après des problèmes persistants au genou gauche et à une hanche, Koepka a commis un boguey au deuxième trou mais s’est ressaisi avec un aigle au troisième trou, une normale-5, et des oiselets aux 13e et 15e trous.

Schauffele a inscrit un oiselet au 18e trou pour un score de 71 qui lui a permis de se classer deuxième, à égalité avec Kyoung-Hoon Lee (68).

Ce dernier avait réussi un oiselet au 17e pour s’approcher à un coup de Koepka, mais a été incapable de caler un roulé de 34 pieds sur le 18e vert, qui lui aurait permis de forcer une prolongation.

Steve Stricker, un vétéran âgé de 53 ans, a joué 67 et il a terminé quatrième, à égalité avec Spieth (72) et Carlos Oritz (64), à deux coups de la tête.

Corey Conners (67) a été le meilleur Canadien avec un score cumulatif de 272, 12 coups sous la normale.