(La Quinta) Si Woo Kim a remis une carte de 64 (moins-8) pour résister à une poussée de Patrick Cantlay et remporter le tournoi American Express par un coup, dimanche.

Greg Beacham
Associated Press

Kim a inscrit un oiselet lors de deux de ses trois derniers trous et il a signé une troisième victoire en carrière sur le circuit de la PGA.

Un an après avoir déclaré forfait en première ronde de ce tournoi en raison d’une blessure au dos, Kim a amorcé la ronde ultime à égalité avec Tony Finau et Max Homa.

Le Sud-Coréen de 25 ans ne s’est pas laissé impressionner par la ronde de 61 de Cantlay, qui a battu le record du parcours Stadium par deux coups. Kim a réussi un oiselet au 16e trou pour rejoindre Cantlay à égalité en tête et il s’est emparé du premier rang au 17e fanion.

Kim a complété sa troisième ronde sans boguey du tournoi en effectuant deux coups roulés pour la normale au 18e trou. Il a conclu l’évènement avec un pointage cumulatif de moins-23.

Grâce à une ronde de 64, Cameron Davis s’est emparé seul de la troisième place, à moins-20. Finau a joué 68 et il a glissé en quatrième position, à moins-19.

Cantlay se retrouvait au 56e échelon quand la troisième ronde s’est mise en marche. Après une ronde de 65, samedi, il en a mis plein la vue et il est passé à un cheveu de gagner un deuxième titre cette saison.

En vertu d’une ronde de 66 et d’une hausse de 23 rangs, Adam Hadwin s’est avéré le Canadien le mieux classé du tournoi, à égalité en 32e place. Ses compatriotes Roger Sloan (40e), Nick Taylor (47e) et David Hearn (64e) prenaient également part aux rondes du week-end.