Le golfeur canadien Adam Hadwin a accumulé les déceptions et les frustrations la saison dernière, et sa confiance a été ébranlée.

Lori Ewing
La Presse Canadienne

« J’avais l’impression que pour certains tournois, tout ce qui me manquait c’était un coup roulé à un moment opportun pour bâtir ma confiance ou poursuivre une lancée, et j’ai tout simplement été incapable de le réussir, ou encore de frapper un coup de fer opportuniste, a raconté Hadwin. J’avais l’impression que j’allais enregistrer une bonne performance, que j’étais parmi les meneurs, que j’allais me faufiler dans le top 10 d’un tournoi. Puis, tout s’effondrait et je terminais 50e. »

Le principal intéressé a admis qu’il avait éprouvé de la difficulté à tourner la page sur une contre-performance, surtout lorsqu’elles ont commencé à se succéder. Et ses erreurs commençaient à l’affecter lors du tournoi suivant. Une petite erreur et il éprouvait immédiatement de la frustration.

« C’est très difficile. Ç’a été très difficile à gérer l’an dernier ; j’étais tout simplement incapable de me sortir du pétrin, a-t-il évoqué. Je commençais un tournoi du bon pied et, vous savez, je me sentais bien et soudainement tout s’effondrait. Puis, une petite erreur ou un mauvais coup roulé se produisait lors des premières rondes, et j’étais de retour à la case départ.

« J’espère que mes six semaines de repos ont fait du bien à ma tête, m’ont aéré l’esprit », a-t-il ajouté.

Hadwin a donc passé le dernier mois et demi à visiter ses proches, une pause « qui est passée en coup de vent ». Mais il croit avoir appuyé sur le bouton de « réinitialisation » (reset).

« Je n’ai pas fini la saison comme je le voulais. C’était donc bien de prendre du temps pour moi et de m’échapper un peu, pour recharger mes batteries et commencer une nouvelle année dans une position plus favorable », a mentionné Hadwin.

Il commencera sa saison 2021 jeudi au Championnat American Express à La Quinta, en Californie.

Nick Taylor, d’Abbotsford, Roger Sloan, de Merritt, en Colombie-Britannique, Michael Gligic, de Burlington, en Ontario, et David Hearn, de Brantford, en Ontario, sont les autres golfeurs canadiens inscrits à la compétition cette semaine.