(Honolulu) Accusant trois coups de retard avec six trous à jouer, Kevin Na a terminé en force et il a remis une carte de 65 (- 5), dimanche, pour remporter l’Omnium Sony par un coup.

Doug Ferguson
Associated Press

Na a gagné pour une cinquième fois en carrière sur le circuit de la PGA, mais ce dernier triomphe semblait plutôt improbable après qu’il eut commis un boguey au 12e trou.

Na s’est ressaisi en réussissant trois oiselets consécutifs et il a conclu la ronde ultime en inscrivant un oiselet au 18e trou du parcours du club de golf Waialae.

L’Américain a devancé par un coup Joaquin Niemann et Chris Kirk (65). Na a montré un pointage cumulatif de - 21.

Niemann a joué 66 et il a terminé deuxième pour une deuxième semaine consécutive à Hawaii. Le Chilien a affiché un pointage cumulatif de - 45 lors des deux évènements, mais il s’en retournera chez lui sans trophée.

Kirk s’était éloigné de la compétition en mai 2019, citant des problèmes d’alcoolisme et de dépression. Il avait besoin d’amasser environ 150 points de la Coupe FedEx à l’Omnium Sony pour retrouver son statut de régulier et sa deuxième place lui en a donné 245.

Na a remporté un tournoi pour une quatrième saison consécutive. Il a eu l’air à l’aise sur le terrain même si la victoire semblait lui échapper.

« Je savais qu’il y avait encore beaucoup de possibilités de réussir un oiselet, a-t-il indiqué. J’avais du plaisir sur le terrain. »

Le Canadien Nick Taylor, qui menait le tournoi après deux rondes, a terminé à égalité en 11e place, à moins-17. Ses compatriotes Mackenzie Hughes et Mike Weir ont respectivement pris les 19e et 47e échelons.