(Kapalua) Justin Thomas n’a pas commis de boguey (en partie grâce au caddie de Dustin Johnson), accédant à la tête à égalité avec Harris English, au Tournoi des champions de la PGA.

Doug Ferguson
Associated Press

Thomas a inscrit un oiselet sur trois de ses cinq derniers trous.

Lui et English ont joué 65, moins huit, et possèdent une avance de deux coups au sommet du classement.

Thomas tente de devenir le premier golfeur depuis 2010 à conserver son titre à Kapalua.

Il a notamment réussi trois oiselets d’affilée pour compléter le premier neuf.

Au 13e trou, il a envoyé son coup de départ bien à droite, dans de l’herbe si longue qu’il ne pensait pas trouver la balle. Il y est allé d’une frappe provisoire et peu après, Austin Johnson, frère et caddie de Dustin, l’a repérée en posant le pied dessus.

Thomas s’est élancé à nouveau et la balle a échoué sur le vert en route vers un oiselet, d’une distance de 40 pieds.

English a signé un aigle au neuvième trou.

Seulement deux joueurs sur 42 ont inscrit un score plus haut que la normale.

Sergio Garcia, à l’œuvre à Kapalua pour la première fois en 15 ans, est dans le groupe à 67 avec cinq autres golfeurs, dont le Canadien Nick Taylor.

L’unifolié est aussi représenté par Mackenzie Hughes (73).