(Los Angeles) Le numéro un mondial de golf, Dustin Johnson, meilleur joueur de la PGA l’an passé avec quatre tournois remportés dont le Masters d’Augusta, compte bien assure pouvoir s’améliorer dans tous les compartiments du jeu et faire encore mieux en 2021.  

Agence France-Presse

« J’aime être le meilleur », a déclaré Johnson mercredi à la veille du Tournoi des Champions qui doit se dérouler à Kapalua à Hawaii. « Je veux continuer à bien jouer et j’espère pouvoir vivre une saison encore peu meilleure cette année ».

En 2020, celui qui a été désigné joueur de l’année du circuit PGA a remporté le deuxième titre majeur de sa carrière au Masters, qui s’est tenu en novembre en raison de la pandémie de coronavirus. En septembre, il s’était aussi adjugé le Tour Championship.  

L’Américain de 36 ans, qui a remporté le Tournoi des Champions en 2013 et 2018, pense qu’il y a encore place à l’amélioration dans son golf. « Jeu court, roulés, approches… Je peux mieux décocher, frapper un peu mieux les fers longs ».

À Kapalua, où la concurrence sera relevée en la présence du tenant du titre Justin Thomas, du vainqueur du dernier Omnium des États-Unis Bryson DeChambeau ou encore de l’Espagnol Jon Rahm, Johnson s’attend à « être légèrement rouillé, mais pas trop ».

Après les perturbations causées sur la saison l’an passé par la COVID-19, la PGA a assoupli les critères de qualification pour le Tournoi des Champions. Non seulement sont conviés les gagnants d’un tournoi en 2020, mais également les joueurs qui ont disputé le Tour Championship en septembre.  

Le plateau comprendra ainsi 42 golfeurs, dont huit des dix meilleurs mondiaux.